Publicité
Publicité

Le S&P 500 sous les 700 points, les ventes automobiles dégringolent

Bruxelles (L'Echo) - Les indices new-yorkais ont littéralement joué au yo-yo hier, évoluant au gré des discours politiques. D’abord en hausse, en réaction au propos de BenBernanke affirmant que le plan de relance de 200 milliards de dollars de l’Etat devrait apporter des «gains solides» à l’économique américaine.