Les financières ont plombé les marchés

Les indices boursiers européens ont clôturé en nette baisse, jeudi. Les investisseurs craignent plus que jamais une propagation de la crise de la dette souveraine. Jeudi, les CDS (“credit default swaps”, assurances couvrant le défaut éventuel de l’émetteur d’un emprunt) qui portent sur la dette de la Grèce ont atteint un sommet, à 1.075 points de base, ce qui signifie qu’il faut payer 10,75% de la valeur de l’obligation grecque chaque année pendant 5 ans pour se couvrir contre le risque d’un défaut de ce pays.