Les indices européens et le secteur automobile en perte de vitesse

Bruxelles (l'echo) - Dans le rouge dès l'ouverture, les principales places financières du Vieux Continent poursuivaient sur la même tendance à la mi-séance. Jeudi déjà, les indices européens avaient perdu leur enthousiasme en fin de journée, après la publication de stats américaines inquiétantes. L'indice de la Fed de Philadelphie, fortement négatif, a attisé, une fois encore, les craintes de récession aux Etats-Unis. La hausse des stocks de bruts et ses implications en ce qui concerne le niveau de la demande mondiale en énergie, a également inquiété les investisseurs.