Publicité
Publicité

Les indices européens profitent des spéculations sur les fusions-acquisitions