Publicité
Publicité

Les marchés accusent le choc du vote en Grèce

Les marchés sont en baisse ce lundi en milieu de journée, sur fond d'interrogations pour le maintien de l'austérité en Europe au lendemain de la défaite des partis au pouvoir en France et en Grèce. Mais plus que la victoire du socialiste François Hollande à la présidentielle française, c'est la poussée des partis extrémistes en Grèce qui suscite le plus d'inquiétudes.