Les marchés balbutient

Après une ouverture en légère hausse, les principales bourses se dispersent. Entre l'hésitation des marchés asiatiques cette nuit et la fermeture de Wall Street, les places financières européennes se caractérisent par la faiblesse de leurs volumes et la rareté d'achats sérieux. Au niveau macroéconomique, les incitants brillent par leur absence. Le PMI des services accuse d'ailleurs un ralentissement dans la zone euro.