Les marchés désespérés par la désunion en zone euro

Un nouvel accès de panique s'est emparé des marchés dans l'après-midi. Les indices ont perdu jusqu'à 4%, avant de réduire leurs pertes en fin de séance. En cause, les tiraillements dans la zone euro provoqués par le solo de l'Allemagne et les propos alarmistes tenus pas Angela Merkel.