Publicité
Publicité

Les marchés plombés par une salve de mauvaises nouvelles

Les marchés européens ont ouvert en baisse, face à la multitude d'interrogations géopolitiques (séisme au Japon, insurrection en Libye, manifestations en Arabie saoudite) et macroéconomiques avec un sommet européen sur la crise de la dette en zone euro.