Les minutes de la Fed n'auront rien arrangé au pessimisme de Wall Street

Bruxelles (L'Echo) - Wall Street a clôturé la séance dans le rouge dans un climat d’incertitude général. Le recul de 1,9% des promesses de ventes dans l'immobilier aux États-Unis, les minutes de la Fed qui annoncent une contraction de la croissance américaine au premier trimestre, et enfin la saison des résultats trimestriels d’entreprises qui commencent mal avec les déceptions autour d’Alcoa et d’AMD, n’ont contribué en effet qu’à creuser un peu plus les inquiétudes des investisseurs.