Les prises de bénéfices pèsent sur le BEL 20