Publicité
Publicité

Les temps sont durs pour Umicore

Bruxelles (L'Echo) - Les temps sont durs pour Umicore. Ce n'est cependant pas une surprise, le groupe industriel avait déjà connu un quatrième trimestre 2008 particuliérement rude et les choses ne se sont pas améliorées durant les trois premiers mois de l'année, comme l'explique l'entreprise : "Comme attendu, Umicore a connu un premier trimestre rempli de défis avec pour la plupart des activités des conditions encore plus difficiles qu’au quatrième trimestre 2008. La faible demande dans de nombreux marchés inaux a été conjuguée à un déstockage tout au long des chaînes de production. Les revenus ont diminué de 23 % par rapport à l’année dernière et de 9 % par rapport au trimestre précédent".