Publicité
Publicité

Les valeurs bancaires, Citigroup en tête, ont pesé sur Wall Street

Bruxelles (L'Echo/afp) - La Bourse de New York a finalement clôturé en nette baisse ce lundi après avoir pourtant redressé la tête en cours de séance. Les opérateurs ont été refroidis par l’issue du sommet du G20, l’entrée en récession du Japon et l’annonce de suppression d’emplois chez Citigroup. La déclaration finale de la rencontre du G20 se limite en effet a énumérer une série d'actions pour empêcher l'économie mondiale de sombrer dans une récession prolongée. Mais des mesures concrètres ne sont pas attendues avant le 31 mars.