Morgan Stanley bat le consensus grâce au trading

La sixième banque américaine par le montant de ses actifs a dévoilé un bénéfice trimestriel en baisse de 8,5%, affecté par une augmentation des charges liées aux rémunérations et des provisions pour impôts. Il est toutefois meilleur qu'attendu par les analystes.