Nervosité extrême à Wall Street

Wall Street a ouvert en forte baisse, les marchés américains subissant le regain d'inquiétude des investisseurs sur le manque d'unité des dirigeants politiques européens dans la gestion de la crise de la dette de la zone euro.