Passée la Fed, les bancaires ont mené la danse, mais sans Lehman Brothers

Bruxelles (L'Echo) - En nette baisse à l’ouverture au lendemain des déclarations du président de la Réserve fédérale américaine sur l’inflation, le marché new-yorkais a nettement réduit ses pertes, profitant des hausses de Coca-Cola et Pepsico, ainsi que de la surprenante bonne tenue des valeurs bancaires.