Publicité
Publicité

Pertes en vues sur les marchés

Les investisseurs s’attendent à une ouverture des marchés dans le rouge, après les actions vendredi des agences de notation Fitch et Moody’s, ainsi qu’en réaction à l’annonce du décès du dictateur nord-coréen Kim Jong-Il. Le marché obligataire, et en particulier les taux belges, devrait rester au centre des préoccupations des intervenants.