Publicité
Publicité

Pétrole et dollar ont donné un sérieux coup de fouet à Wall Street

Bruxelles (L'Echo) - Wall Street a fait fi vendredi des mauvais résultats annoncés par le géant du refinancement Fannie Mae. Le net repli des prix du pétrole a emporté la mise tirant les marchés à la hausse. Le baril de Brent est tombé en cours de jounée sous la barre des 115 dollars, en raison d'un regain du billet vert, qui évoluait à des plus hauts depuis cinq mois face à l'euro sur le marché des changes, et de la persistance des craintes sur la demande. A New York, le baril a clôturé à 115,2 dollar, en baisse de près de 5 dollars. Le Dow Jones a grimpé de 2,64% à 11.734,32 points, le Nasdaq Composite de 2,48% à 2.414,10 points et le S&P500 de 2,4% à 1.296,31 points.