Publicité
Publicité

Ping An fait durer le suspens

Bruxelles (L'Echo) - Chacun attendait avec impatience que l'assureur chinois sorte du bois et fasse enfin connaître sa position par rapport au vote sur le démantèlement de Fortis.