Pour le FMI, la hausse de l'euro ne menace pas la croissance