Publicité
Publicité

Pourquoi ThromboGenics boit la tasse

Le traitement de maladies oculaires de la biotech louvaniste n'a rapporté que 8,8 millions d'euros aux Etats-Unis l'an dernier, contre 20,2 millions en 2013. ThromboGenics table sur un léger accroissement du nombre de patients traités avec ce produit permettant d'éviter une intervention chirurgicale.