Trop tôt pour parler de l'achat d'une part d'EADS par le Qatar (France)