UCB déplace son rempart anti-OPA

Bruxelles (L'Echo) - Fort de ses trois nouveaux traitements, le groupe UCB se sent désormais apte à se prémunir lui-même d'une éventuelle offensive d'un candidat repreneur. La société biopharmaceutique s'apprête dès lors à remplacer la "pilule empoisonnée" ("poison pill") mise en place en 2003 par un dispositif permettant au groupe de procéder à une augmentation de capital de 10 % pour contrer une éventuelle OPA.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
35,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.