Wall Street finit en hausse, in extremis, grâce au sursaut d’Ambac

Bruxelles (L'Echo) - Les marchés new-yorkais ont clôturé en légère hausse ce vendredi. Les indices ont été plombés durant la séance par des craintes sur le marché du crédit, après que Merrill Lynch eut abaissé sa recommandation à «vendre» sur les titres de Freddie Mac et Fannie Mae.