Publicité

Wall Street ouvre en baisse, submergée par les restructurations

(afp)- La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, alors que les sociétés américaines continuent de montrer qu'elles subissent de plein fouet les conséquences de la crise économique, en multipliant les restructurations: le Dow Jones perdait 0,77% et le Nasdaq 1,43%. Vers 15H40, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 66,03 points, à 8.525,66 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 21,41 points, à 1.470,9 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 cédait quant à lui 1,33% (11,61 points) à 859,13 points.

Mercredi, Wall Street avait terminé en hausse, à l'issue d'une séance indécise: le Dow Jones avait gagné 2,05%, le Nasdaq 2,94% et 2,58%.

Pour les analystes de Charles Schwab, "le marché est sous pression après une pléthore d'annonces décevantes". Le groupe pharmaceutique Merck a publié des prévisions de bénéfices inférieures aux attentes du marché pour 2009, tandis que le chimiste DuPont et l'opérateur téléphonique AT&T annonçaient des restructurations prévoyant des suppressions d'emplois.

"Le marché montre des signes de fatigue", a estimé Al Goldman, analyste pour Wachovia Securities, qui s'attend à une séance marquée par "une certaine hésitation, surtout à la veille des chiffres mensuels de l'emploi (aux Etats-Unis), qui s'annoncent décevants".

Les investisseurs attendaient également les auditions des dirigeants des constructeurs automobiles General Motors, Ford et Chrysler, qui devaient défendre leurs plans de restructuration devant les parlementaires américains pour tenter d'arracher une aide vitale.

Le marché obligataire, après avoir atteint de nouveaux records mercredi, montait encore. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 2,629%, contre 2,676% mercredi soir, et à 30 ans à 3,125%, contre 3,184% la veille.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés