Wall Street s'enfonce de 4% au lendemain d'un week-end historique

Bruxelles (L'Echo) - Alors que Wall Street venait de perdre deux de ses vedettes après un week-end qui restera historique (la banque d’affaires Lehman Brothers proche de la faillite et Merrill Lynch, tout simplement « avalée » par Bank of America), les investisseurs américains ont cédé à la psychose qui avait envahi les marchés européens quelques heures plus tôt…