Publicité
Publicité

L'emploi US meilleur que prévu

Les Etats-Unis ont créé de nouveau plus d'emplois qu'ils n'en détruisent en octobre, avec un solde net de 151.000 nouveaux postes, très supérieur aux attentes des analystes, selon des chiffres officiels publiés vendredi et montrant un maintien du chômage à 9,6%.

L'économie américaine a mis fin en octobre à quatre mois de baisse de l'emploi en créant beaucoup plus de postes que ne le prévoyaient les analystes, sans parvenir néanmoins à faire baisser un chômage très élevé, selon des chiffres officiels publiés vendredi.

Les Etats-Unis ont créé ce mois-là 151.000 emplois de plus qu'ils n'en détruisaient, en données corrigées des variations saisonnières, indique le rapport sur l'emploi du département du Travail.

Ce chiffre est bien meilleur que ne le prévoyaient les analystes: ceux-ci avaient estimé les embauches nettes d'octobre à 60.000, selon leur prévision médiane.

L'essentiel des créations de postes est venu du secteur privé, qui a créé 159.000 emplois (contre 60.000 attendus par les analystes). Cela correspond à la plus forte hausse de l'emploi mensuel dans le privé depuis avril.

Le secteur public, qui avait supprimé en moyenne plus de 150.000 emplois nets par mois de mai à septembre (du fait, surtout, de la fin des contrats des agents du recensement décennal), n'en a perdu que 8.000 en octobre.

Comme prévu, malgré l'amélioration de l'emploi, le taux de chômage officiel des Etats-Unis est resté stable à 9,6% en octobre, proche de son plus haut niveau en une génération.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés