La BCE maintient son principal taux directeur à 1%

Cette décision était largement anticipée par les marchés et les économistes. Ils s'intéresseront davantage aux déclarations de Jean-Claude Trichet, le président du conseil des gouverneurs de la BCE, lors d'une conférence de presse à partir de 12H30 GMT à Francfort après leur réunion mensuelle.

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé jeudi de maintenir son principal taux directeur inchangé à 1%, son plus bas niveau historique, a annoncé un porte-parole de l'institution monétaire.

Cette décision était largement anticipée par les marchés et les économistes. Ils s'intéresseront davantage aux déclarations de Jean-Claude Trichet, le président du conseil des gouverneurs de la BCE, lors d'une conférence de presse à partir de 12H30 GMT à Francfort après leur réunion mensuelle.

La BCE devrait adopter un ton plus conservateur que les autres grandes Banques centrales, en raison de perspectives de croissance plus réjouissantes en zone euro.

La Réserve fédérale américaine (Fed) s'est récemment dite prête à remettre la planche à billets en marche afin de soutenir la reprise chancelante aux Etats-Unis. La Banque du Japon a opté pour une stratégie similaire et a même renoué avec sa politique de taux zéro.

Dans un tel contexte, toute déclaration de M. Trichet sur le processus de désengagement des mesures exceptionnelles de la BCE pour les banques de la zone euro, à contre-courant des autres grandes Banques centrales, devrait susciter de nombreux commentaires.

La BCE avait prévenu en septembre qu'elle poursuivrait ses mesures exceptionnelles au moins jusqu'en janvier 2011.

Pour l'instant l'institution monétaire européenne prête toujours aux banques des liquidités illimitées et au généreux taux fixe de 1%, qui stationne à ce niveau depuis mai 2009.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés