Le déficit commercial US recule fortement en juillet

Le déficit commercial des Etats-Unis a fortement reculé en juillet, selon des chiffres publiés jeudi par le département du Commerce à Washington, sous l'effet d'une baisse des importations.

En données corrigées des variations saisonnières, le déficit est tombé à 42,8 milliards de dollars, soit nettement plus que ne le prévoyaient les analystes.

Le déficit de juin avait causé la surprise, en se creusant très brutalement. Il était de 49,7 milliards de dollars (chiffre révisé), le plus élevé depuis octobre 2008.

Celui de juillet, plus élevé qu'en mai, confirme en fait la tendance à la dégradation de la balance commerciale, qui dure depuis le printemps 2009. Les Etats-Unis, toujours aussi dépendants vis-à-vis du pétrole et des biens de consommation étrangers, ont creusé leur déficit de 29% en un an.

En juillet, les importations ont baissé (-2,1% à 196,1 milliards de dollars), témoignant du ralentissement de la première économie mondiale. Le département du Commerce a relevé que celles de matériaux et fournitures pour l'industrie, en baisse pour le quatrième mois consécutif, avaient été les plus faibles depuis février.

Les exportations ont progressé (+1,8% à 153,3 milliards), pour atteindre leur plus haut niveau depuis août 2008.

Le volume total des échanges des Etats-Unis avec le reste du monde a baissé (-0,4%) pour la première fois depuis avril.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés