Le ralentissement de l'activité se confirme en zone euro

La croissance de l'activité privée dans la zone euro a ralenti légèrement en août, a confirmé vendredi la société Markit dans une deuxième estimation de l'indice des directeurs d'achats (PMI).

L'indice PMI composite, qui synthétise l'activité dans l'industrie et les services, a reculé à 56,2 points contre 56,7 points en juillet, où il avait recommencé à augmenter pour la première fois depuis trois mois.

C'est légèrement mieux que prévu par Markit dans une première estimation, qui donnait un indice à 56,1 points.

L'indice reste pour le treizième mois consécutif au-dessus de la barre des 50 points, qui signale une progression de l'activité. Mais son repli en août montre que le rythme de cette progression ralentit à nouveau.

Dans le secteur des services, l'indice a légèrement augmenté, à 55,9 points, contre 55,8 points en juillet, a indiqué Markit, qui a revu en hausse sa précédente estimation (55,6 points).

Dans le secteur manufacturier en revanche, le PMI a nettement baissé, à 55,1 points, son plus bas niveau depuis six mois (après 56,7 points en juillet).

Dans l'ensemble, les disparités entre pays restent très marquées en août, souligne par ailleurs Markit.

L'Allemagne et la France ont continué à mener la reprise dans la zone euro, tandis que la croissance de l'activité reste faible en Espagne et en Italie.

"Les dernières données PMI ne suggèrent actuellement qu'un léger ralentissement de l’expansion au troisième trimestre par rapport au solide taux de croissance du PIB de 1% du deuxième trimestre", a souligné Rob Dobson, économiste chez Markit.

"Toutefois, le renforcement des disparités entre les quatre grandes économies de la zone euro demeure préoccupant, la France et l'Allemagne continuant de mener la reprise, alors que l'Italie et l'Espagne restent à la traîne", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, "il semble également peu probable que le secteur des services puisse à son tour tirer la croissance face à une industrie manufacturière en perte de vitesse", estime-t-il.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés