Léger recul des nouvelles inscriptions au chômage aux USA

Les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé pour la deuxième semaine de suite aux Etats-Unis, marquant un recul aussi léger qu'inattendu, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Travail.

Le ministère a recensé le dépôt de 472.000 nouvelles demandes d'allocations du 22 au 28 août (en données corrigées des variations saisonnières), soit 1,3% de moins que la semaine précédente.

Ce recul a surpris les analystes, qui tablaient sur une légère hausse de l'indicateur à 475.000, selon leur prévision médiane (le chiffre de la semaine précédente a été revu en hausse de 1%).

L'indicateur des nouveaux chômeurs, qui était monté mi-août à son plus haut en neuf mois restait néanmoins supérieur à son niveau du 24 juillet, comme la semaine précédente.

Les nouvelles inscriptions au chômage avaient touché un point bas début février, à 439.000, après dix mois de baisse.

Depuis cette date, elles connaissent des fluctuations fortes, signes des cahots qui parsèment la lente reprise du marché de l'emploi engagée au début de l'année, alors que le pays continue de faire face à un taux de chômage très élevé, de 9,5% selon le chiffre officiel pour juillet.

Le département du Travail doit publier vendredi son rapport officiel sur l'emploi en août, qui pourrait faire apparaître une hausse du chômage à 9,6%.

Dans un discours d'adieu, Christina Romer, conseillère économique du président américain Barack Obama jusqu'à la fin de la semaine, a reconnu mercredi que le PIB ne progressait "pas assez rapidement pour créer les centaines de milliers de postes nouveaux nécessaires chaque mois pour ramener l'emploi à son niveau d'avant la crise".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés