Les nouvelles inscriptions au chômage en recul aux USA

Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont commencé l'automne en confirmant leur mouvement de reflux entamé mi-août, selon des chiffres officiels publiés jeudi à Washington.

Le département du Travail a indiqué avoir recensé le dépôt de 445.000 demandes d'allocations chômage du 26 septembre au 2 octobre en données corrigées des variations saisonnières, soit une baisse de 2,4% par rapport à la semaine précédente.

Les nouvelles inscriptions sont ainsi repassées sous le seuil des 450.000 dossiers hebdomadaires pour la première fois depuis la mi-juillet et ont confirmé le mouvement de reflux qu'elles avaient entamé après avoir touché mi-août leur plus haut niveau de l'année.

Les analystes attendaient au contraire une légère remontée de l'indicateur du ministère par rapport au niveau publié la semaine précédente, à 453.000 demandes d'allocations, selon leur prévision médiane.

La récession provoquée par la crise des crédits immobiliers à risques américains a pris fin officiellement en juin 2009.

Plus d'un an après son commencement, la reprise économique peine cependant à se traduire sur l'emploi.

A 9,6% fin août, le taux de chômage officiel du pays restait proche de son plus haut niveau en une génération. Selon la prévision médiane des analystes, le rapport officiel sur l'emploi attendu pour vendredi devrait montrer qu'il est monté à 9,7% en septembre.

Dans une étude publiée fin septembre deux économistes de la banque centrale (Fed) estiment que le chômage risque de monter encore jusqu'à fin juin 2011, jusqu'à 10,3%, soit au-dessus de son point haut touché en octobre (10,1%).

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés