Wall Street encouragé par la Fed

Wall Street a finalement clôturé sur une note positive mardi, les indices effaçant leurs pertes après la publication du rapport du Comité de politique monétaire de la Fed du 21 septembre dernier. Les dirigeants de la banque centrale des Etats-Unis (Fed) se préparaient fin septembre à l'éventualité d'être contraints à prendre "sous peu" des mesures de soutien supplémentaires à l'économie américaine et faire revenir l'inflation à un niveau convenable, révèlent les minutes de leur dernière réunion publiées mardi. Les investisseurs attendaient par ailleurs les résultats trimestriels d'Intel, après la clôture.

Au final, l’indice Dow Jones a grappillé 0,09 % à 11.020,40 points et l’indice élargi S&P 500 0,38% à 1.169,77 points. L’indice composite du Nasdaq a pour sa part bonifié de 0,65% à 2.417,92 points.

Les opérations de fusions et acquisitions sont passées quelque peu au second plan.

e Pfizer. Le numéro un mondial de la pharmacie, l'américain Pfizer, qui vient de finaliser la coûteuse acquisition de Wyeth, n'en finit pas de grossir: il a annoncé mardi qu'il rachetait King Pharmaceuticals pour 3,6 milliards de dollars en numéraire. Pfizer a gagné 0,58 % à 17,48 dollars et King Pharma 39,31% à 14,14 dollars.

e Avon. La chaîne de produits de beauté Avon Products a pris quant à elle 4,16 % à 34,54 dollars. Le quotidien britannique Daily Mail cite des rumeurs de marché rapportant que L'Oréal pourrait faire une offre à 44 dollars par action.

D.C.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés