Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Une reconnaissance par-delà les frontières

Marie-Laure Moreau

Le prix de l’Entreprise de l’Année organisé par EY souffle ses 25 bougies cette année. L’occasion pour Patrick Rottiers, CEO d’EY Belgium, et Marie-Laure Moreau, responsable Wallonie d’EY, de revenir sur les facteurs de succès des entreprises sélectionnées et sur les évolutions du monde de l’entreprise au cours des dernières décennies.

En tant qu’initiateur du prix de l’Entreprise de l’Année, EY met en avant la réussite d’entreprises belges depuis 25 ans. “Être nominé ou remporter ce prix donne de la visibilité et une reconnaissance au niveau national, mais aussi international puisque nous organisons ce concours dans plus de 50 pays”, rappelle Marie-Laure Moreau.

“Il récompense le travail, la croissance et l’innovation dont a fait preuve l’entreprise dans sa globalité”, embraie Patrick Rottiers. “C’est une récompense collective qui booste la motivation des équipes et permet d’attirer de nouveaux talents.”

Le secret? L’agilité!

Les entreprises nominées se distinguent grâce à des éléments chiffrés… mais pas seulement. “Les premiers critères de sélection sont certes la croissance du chiffre d’affaires, de la valeur ajoutée et des effectifs, mais cette croissance doit se révéler durable”, souligne Marie-Laure Moreau. “Ce qui fait surtout la différence, ce sont des facteurs qualitatifs prometteurs pour l’avenir tels que la vision, l’audace, l’innovation, l’internationalisation, la bonne gouvernance et l’équipe.”

Patrick Rottiers ©Frank Toussaint

“L’agilité à tous les niveaux est essentielle”, ajoute Patrick Rottiers. “On a beaucoup parlé d’innovation puis de disruption, ces dernières années. Depuis la crise du Covid-19, il est question de résilience. À mon sens, tout se résume à l’agilité. La capacité à saisir les opportunités. Ne pas se replier sur soi mais s’ouvrir au monde extérieur en associant par exemple au conseil d’administration des partenaires externes ou un conseil consultatif, sources d’inspiration.”

Des clés de développement

“Si, face à ce monde en changement perpétuel, la résilience et l’innovation sont des gages de réussite et de durabilité, l’innovation ne se limite pas à un nouveau produit ou service”, précise Marie-Laure Moreau.

©Kristof Vadino

“Elle peut se concrétiser à travers l’amélioration des procédures, l’adaptation de la chaîne d’approvisionnement en vue d’une efficacité accrue, ou la création de nouveaux modèles d’affaires. Les entreprises ont été durement bousculées par la crise du Covid-19. Plus que jamais, elles doivent ‘coller’ aux tendances du marché et rebondir au plus vite pour ne pas se laisser rattraper par la concurrence.”

Par ailleurs, la digitalisation et la durabilité représentent des leviers de développement et de maintien d’entreprises prospères en Belgique. “Avec la crise sanitaire, nombre d’entre elles n’ont eu d’autre choix que de franchir le pas de la numérisation et ont réussi à s’adapter. Les questions environnementales offrent elles aussi des chances à saisir.”

Évolutions positives

Au cours du quart de siècle qui vient de s’écouler, EY a observé une augmentation de la taille des entreprises wallonnes et bruxelloises. “Dans le passé, nous constations un décalage entre les entreprises qui concouraient aux prix de l’Entreprise de l’Année et de l’Onderneming van het Jaar, celles du sud du pays étant souvent plus petites”, pointe Marie-Laure Moreau.

“Cet écart s’est réduit dernièrement, même si le chemin de la croissance demeure difficile pour les entreprises francophones, qui ont besoin d’accompagnement pour booster leur croissance. Un facteur culturel explique en partie cette situation: un certain manque d’audace et d’esprit de conquête, notamment des marchés internationaux. Cependant, si de belles entreprises voulaient autrefois rester cachées, nous sentons qu’elles ont aujourd’hui davantage envie de se mettre en valeur. Ces évolutions sont positives, tout comme le foisonnement de jeunes entreprises innovantes prospérant dans la partie francophone du pays, en particulier dans les secteurs de la santé et des technologies, et qui se présentent au concours de la Scale-up de l’Année.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.