Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Une boîte à outils étendue pour un rendement positif

©Shutterstock

Les fonds à rendement absolu cherchent à enregistrer un rendement positif en toutes circonstances. Comment leurs gestionnaires y parviennent-ils?

Obtenir un rendement positif en toutes circonstances, même quand les marchés financiers traversent un creux: pour de nombreux investisseurs, cela s’apparente sans doute au saint Graal. Pourtant, c’est l’objectif des fonds à rendement absolu ("absolute return").

"Les managers de ces fonds composent un portefeuille présentant une corrélation minimale avec le marché au sens large", précise Toby Gibb, Investment Director chez Fidelity International. "Il est ainsi possible de réaliser un rendement annualisé positif à long terme même lorsque les conditions de marché sont mauvaises."

Contrairement aux fonds de placement traditionnels, les performances des fonds à rendement absolu ne sont confrontées à aucun benchmark. Ainsi, un fonds d’actions européen cherche surtout à faire mieux qu’un indice large comme le MSCI Europe. Si l’indice gagne 20%, le fonds ne sera "performant" que s’il enregistre un rendement de 25%. À l’inverse, un tel fonds remplira sa mission en accusant une perte de 15% si le marché recule de 20%.

"Le manager d’un fonds ‘absolute return’ ne doit battre aucun indice, car il recherche un rendement positif à tout moment – il n’est donc pas soumis aux contraintes d’un fonds de placement traditionnel", poursuit Toby Gibb.

Le gestionnaire d’un fonds à rendement absolu jouit donc d’une marge de manœuvre et d’une flexibilité largement supérieures. Non seulement il évolue dans un univers d’investissement nettement plus étendu, mais il a accès à un nombre accru de produits financiers. C’est l’approche qu’appliquent les fonds à effet de levier ("hedge funds") depuis toujours. Alors que ces derniers sont presque exclusivement réservés aux investisseurs institutionnels – assureurs et fonds d’épargne pension – et aux clients les plus fortunés, les fonds à rendement absolu sont néanmoins accessibles à l’épargnant moyen. Et ce, bien que les deux types de fonds recourent en grande partie aux mêmes stratégies.

Grande liberté

Un fonds de type "absolute return" n’est pas lié à une classe d’actifs spécifique. Le gestionnaire peut dès lors investir dans des actions, des obligations, des devises, des matières premières et même des produits dérivés. Il n’est pas non plus soumis à un périmètre géographique déterminé. "Il s’agit surtout de trouver les meilleures opportunités dans l’univers d’investissement le plus étendu possible", poursuit Toby Gibb.

À ce titre, le stock-picking à l’état pur, qui consiste à sélectionner scrupuleusement un nombre limité d’actions, est une stratégie importante des fonds à rendement absolu. Mais contrairement à un fonds de placement traditionnel, ils peuvent adopter à la fois des positions "longues" (acheteuses) et "courtes" (vendeuses). Il leur est ainsi possible de tirer profit aussi bien d’une hausse que d’une baisse des cours boursiers.

Les produits dérivés occupent une place importante dans la stratégie des fonds à rendement absolu. Le gestionnaire peut par exemple acheter des options pour se protéger d’une baisse des cours, ou des futures dans le cadre d’une stratégie long-short. L’arbitrage – acheter des actifs à bas prix sur un marché pour les revendre plus cher sur un autre – est une autre stratégie fréquemment utilisée par les fonds "absolute return".

"Ceux qui visent un rendement absolu disposent d’un très large éventail d’investissements potentiels", conclut Toby Gibb. "Toutefois, même si l’assortiment semble imposant, il s’agit en fin de compte de se concentrer sur les actifs dont on pense que les cours augmenteront ou baisseront le plus. Le gestionnaire dispose, dans le laps de temps qui lui est imparti, d’une grande liberté de mouvement pour se couvrir contre les différents risques à l’aide de toutes sortes de produits financiers. C’est ça, le véritable secret des fonds ‘absolute return’."

 

Sauf cas contraire, toutes les informations communiquées sont celles de Fidelity. Les investisseurs sont aussi conseillés de tenir compte qu’il est bien possible que les avis donnés dans ce document, datés de mai 2016, ne sont plus valables ou ont déjà influencé les décisions de Fidelity. CL 1605201

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.