"Nous voulons supprimer toutes les déceptions"

©Greenyard Foods

En investissant dans les processus de maturation, le géant des fruits et légumes Univeg parvient à proposer aux consommateurs des produits consommables immédiatement.

“Aussi près que possible, aussi loin que nécessaire." Ce vieux slogan d’Univeg est toujours d’application. Quiconque veut proposer toute l’année un large assortiment de fruits et légumes frais doit faire le tour du monde. Car notre climat n'étant pas adapté aux bananes, il faut les chercher ailleurs.

D’un point de vue écologique, cet approvisionnement mondial est une bonne chose. Stocker des pommes dans des locaux réfrigérés en Belgique jusqu’à la récolte suivante représente par exemple une plus grande empreinte environnementale que d’importer ces mêmes fruits de l'autre côté de l'océan. "Notre force tient au fait que nous avons un pied chez les producteurs et l'autre chez les détaillants", apprécie Marleen Vaesen, CEO de Greenyard Foods. "Notre stratégie n’est pas basée sur des marques: elle consiste à proposer à nos consommateurs le meilleur assortiment à chaque moment de l’année."

Les clients désirent en savoir davantage sur l’origine et la qualité de cet assortiment. "C’est logique, puisque nos fruits et légumes sont vendus dans leurs magasins, et parfois sous leur marque", estime Marleen Vaesen. Greenyard Foods peut ainsi livrer la provenance précise de chaque produit. "Ce n’est pas parce que certains fruits et légumes n’ont pas été cultivés par nos soins que nous ne connaissons pas leur histoire. Notre système logiciel centralise tous les documents-clés, tels que les certificats et autres attestations des méthodes de production suivies, les tests de qualité effectués, le respect des obligations sociales, les préoccupations environnementales, etc."

La vague du "bio" a incité l’ensemble du secteur à faire preuve d’une plus grande prudence vis-à-vis des produits phytosanitaires, remarque encore la dirigeante de Greenyard Foods. "L’écart entre les produits 'ordinaires' et 'bio' s’est considérablement réduit, surtout dans les cultures en serre. Le suivi et les contrôles de qualité ne font que gagner en importance. À terme, cela nous permettra également de faire la différence, car le consommateur se montre de plus en plus exigeant dans ce domaine."

INNOVATION

Univeg est constamment à la recherche d’innovations qui améliorent le vécu du consommateur. "Nous investissons surtout dans les processus qui permettent d’éviter toute déception chez les consommateurs. Les fruits à noyau comme les pêches sont souvent soit extrêmement durs, soit trop mûrs. Du fait que nous soumettons ces fruits à des processus de prématuration contrôlée, les mangues, pêches et avocats qui arrivent dans les rayons sont désormais prêts à être consommés." D’autres formes d’innovations découlent de nouvelles variétés et formes. Une tendance qui saute aux yeux dans ce domaine est celle des "fruits bonbons". Il existait déjà des mini-tomates et des mini-figues; désormais, il faut compter avec des mini-concombres et des mini-poivrons. "Cela s’inscrit parfaitement dans la tendance selon laquelle les consommateurs mangent de plus en plus 'sur le pouce', par exemple des en-cas. Naturellement, le concombre de taille normale n’est pas pratique dans ces conditions."

Toutes les modifications apportées pour satisfaire ses besoins ne sont pas visibles pour le consommateur, nuance Marleen Vaesen. "Les choux de Bruxelles, par exemple, sont beaucoup plus sucrés que voici 20 ans, et les chouxfleurs sont plus petits sur le marché du frais. La première évolution est la conséquence de l’augmentation de la demande de produits plus sucrés, la seconde découle d'une adaptation à la taille des familles, qui diminue constamment."

Nous investissons surtout dans les processus qui permettent d’éviter toute déception chez les consommateurs.
Marleen Vaesen
CEO de Greenyard Foods

404 Not Found

Not Found

Cannot serve request to /content/echo/fr/connect/acteurs-d-envergure-mondiale/greenyard/_jcr_content/branding.ssi.html on this server


Apache Sling