Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Pourrez-vous maintenir votre niveau de vie ?

Vous bénéficiez de revenus confortables, et vous mettez un peu d’argent de côté chaque mois. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Pas nécessairement, affirment les Private Bankers et les Financial Planners de Belfius. " Il est également indispensable de structurer votre patrimoine. "

De nombreux indépendants et entrepreneurs font appel à un Private Banker pour la gestion de toutes leurs questions financières. Chez Belfius, ils peuvent compter sur un Private Banker local qui connaît parfaitement leur situation professionnelle et privée. L’accompagnement dépasse largement la gestion d’un portefeuille de placement. Les Private Bankers encouragent en effet également les indépendants à penser à l’avenir et analysent le patrimoine de ceux-ci en conséquence. Cela s’appelle la planification financière, un domaine dans lequel les Private Bankers de Belfius peuvent s’appuyer sur l’équipe spécialisée Wealth Analysis & Planning.

La composition de votre patrimoine est-elle saine ? C’est la question de départ des Financial Planners de Belfius. En d’autres termes : générerez-vous suffisamment de cash-flows pour garantir le niveau de vie de votre famille en cas de décès, d’invalidité, de vente de votre activité ou de départ à la retraite ?

" Vous êtes indépendant en société ? Générerez-vous suffisamment de cash-flows pour maintenir votre niveau de vie ? "
Isabelle Verhulst
Head of Wealth Analysis & Planning chez Belfius

" C’est une question particulièrement importante pour les indépendants en société. Souvent, certains frais liés à des dépenses privées sont supportés par la société – pensez par exemple à la voiture de société, à l’habitation familiale, etc. Mais que se passe-t-il si cette société disparaît ? ", s’interroge Isabelle Verhulst, Head of Wealth Analysis & Planning chez Belfius.

" Idéalement, il faut trouver un équilibre entre les quatre piliers de votre patrimoine, c’est-à-dire les patrimoines mobilier et immobilier, la société et les provisions pour la pension. Imaginez que vous placiez tout votre patrimoine immobilier dans la société. Dans ce cas, votre habitation familiale n’est plus protégée en cas de vente ou de transfert de votre entreprise. Vous avez donc tout intérêt à maintenir l’habitation familiale dans le patrimoine privé. Ou à acheter un immeuble de rapport à titre privé afin de préserver l’équilibre financier, puisque les revenus locatifs apporteront les liquidités nécessaires. "

Accent sur la société

La majorité des clients accompagnés par les experts de Wealth Analysis & Planning sont des indépendants qui travaillent en société. " La plupart sont entièrement focalisés sur leur entreprise. Son éventuelle vente leur procurera un patrimoine mobilier. Mais les revenus de ce patrimoine suffiront-ils pour conserver leur niveau de vie ? ", se demande Isabelle Verhulst.

" C’est pourquoi nous calculons le montant des revenus dont vous aurez besoin si votre société venait à disparaître. Pour commencer, nous prenons un instantané du patrimoine tel qu’il se présente aujourd’hui  : provisions pour pension, portefeuille de placement, société et patrimoine immobilier ", explique Nele De Cort. Financial Planner, qui fait partie de l’équipe d’Isabelle Verhulst.

" Par exemple, ce screening implique également l’analyse de l’ensemble des actes et des polices d’assurance. Certains clients pensent qu’une assurance versera un capital donné à leur conjoint survivant à leur décès. Mais est-ce vraiment le cas ? Nous nous en assurons ", explique la Financial Planner.

" Pour commencer, nous prenons un instantané du patrimoine: provisions pour pension, portefeuille de placement, société et patrimoine immobilier "
Nele De Cort
Financial Planner chez Belfius

L’étape suivante est l’analyse des cash-flows. Ceux-ci comprennent l’ensemble des revenus et des dépenses, aujourd’hui, mais également en cas de départ à la retraite, d’invalidité ou de décès. On procède ensuite à une analyse de la succession. " Pour nous, ce n’est pas un objectif en soi ", explique Nele De Cort. " Mais la succession est indissociablement liée à la planification patrimoniale et à l’analyse des cash-flows. Qui reçoit quoi en cas de décès ? Et à combien se monteront les droits de succession ? "

" Il n’existe pas de solution applicable à tous ", poursuit Isabelle Verhulst. " Nous analysons chaque cas séparément. Où subsiste-t-il des marges ? Quelles sont les possibilités fiscales inexploitées ? Le client cotise-t-il déjà à une pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) ? Ou à un engagement individuel de pension (EIP) ? Les assurances permettent également d’anticiper différentes situations. Pensez à l’assurance invalidité ou l’assurance revenus garantis. "

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.