Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Surveillance du capital chez BinckBank: mode d'emploi

©Getty Images

Pour de très nombreux investisseurs, le rendement n’est pas le seul objectif: ils veulent pouvoir dormir sur leurs deux oreilles. C’est pourquoi les investissements de BinckBank ne disposent pas uniquement d’une pédale d’accélération, mais aussi d’un frein à main. “La plupart des investisseurs n’hésitent pas à se priver d’une partie du potentiel de hausse en échange d’un pare-chocs efficace en cas de baisse. Car en fin de compte, le sommeil n’a pas de prix.”

La plupart des investisseurs font preuve d’un esprit résolument défensif. Ils recherchent du rendement mais ne veulent pas se réveiller la nuit à cause des pertes qu’ils ont encourues. La plupart du temps, il est plus important, à leurs yeux, d’éviter des pertes que d’enregistrer des bénéfices. “Environ deux tiers de nos clients présentent un appétit pour le risque plutôt faible”, confirme Dieter Haerens, Business Development Manager chez BinckBank.

À l’intention des investisseurs pour qui la tranquillité d’esprit prime sur toute autre chose, la banque a développé le service “Gestion d’actifs”. “Vous investissez alors dans un portefeuille diversifié qui comprend à la fois des actions et des obligations”, poursuit Dieter Haerens. “‘Diversifié’ signifie que nous n’investissons pas uniquement dans des titres européens, mais que nous recherchons des opportunités dans le monde entier. En outre, vos investissements font l’objet d’une gestion active d’experts qui se fondent sur les chiffres, non sur les émotions qui peuvent parfois dominer le marché. Enfin, nous appliquons une surveillance du capital pour chaque portefeuille en Gestion d’actifs.”

Comment fonctionne précisément cette surveillance du capital? “Avant d’investir votre argent, nous sondons votre appétit pour le risque, votre connaissance des marchés, vos objectifs financiers, etc.”, détaille Dieter Haerens. “À partir de vos réponses, nous établissons un plan de gestion qui inclut la perte maximale que vous êtes prêt à essuyer, sous la forme d’un pourcentage compris entre 5 et 25% du capital investi. Dès que vous commencez à investir, un algorithme surveille et défend cet objectif de conservation. Donc, entre 75 et 95% de votre capital.”

Algorithme

Chaque nuit, l’algorithme analyse votre portefeuille et le rééquilibre si nécessaire. Dès que les Bourses s’inscrivent en hausse, l’algorithme accroît la marge de croissance du portefeuille. À ce moment, le portefeuille est rééquilibré en faveur des actifs plus risqués, en particulier des actions. À l’inverse, en cas de tendance baissière, le rééquilibrage du portefeuille favorise les obligations, moins risquées. Plus les Bourses montent, plus le portefeuille recherche des opportunités de croissance; plus elles baissent, plus l’algorithme réduit les risques. L’objectif de conservation est ainsi poursuivi en permanence.

“La surveillance du capital est un mécanisme efficace en cas de mouvements boursiers ‘normaux’”, indique encore Dieter Haerens. “Si la Bourse subit des chocs extrêmes, le risque existe que l’objectif de conservation ne soit pas atteint. La surveillance du capital est moins utile lorsque la Bourse enregistre des baisses extrêmes, puis un redressement rapide et significatif. Cela provient du fait qu’il faut un peu de temps pour équilibrer le portefeuille.”

BinckBank applique le système de surveillance du capital depuis 2016. La Bourse a entre-temps enregistré des hausses et des baisses. “En comparaison avec un portefeuille sans surveillance du capital, le portefeuille assorti d’une surveillance du capital s’est montré plus performant”, observe Dieter Haerens. “Cela est dû à la manière dont la Bourse a évolué depuis 2016. À long terme, néanmoins, il est peu vraisemblable que cette protection supplémentaire engendre une surperformance. Avec une surveillance du capital, davantage d’années se solderont par un rendement légèrement inférieur à celui d’un portefeuille identique mais sans surveillance du capital. La plupart des investisseurs n’hésiteront pourtant pas à se priver d’une partie du potentiel haussier en échange d’un pare-chocs robuste en cas de baisse. Car en fin de compte, votre sommeil n’a pas de prix. Et ils bénéficient malgré tout du rendement des marchés d’actions, sans sueurs froides.”

_____________________

Information importante
Le contenu de cet article provient de tiers et ne doit pas être considéré comme un conseil d’investissement individuel ou une recommandation personnelle de la part de BinckBank. Tout investissement comporte des risques. On estime généralement qu’un investissement présentant un rendement attendu plus élevé s’accompagne d’un risque accru.

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.