Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"À terme, la Bourse a toujours récompensé ses fidèles partisans"

©Dieter Telemans

N'accordez pas votre confiance aux spécialistes des prédictions boursières, implore Jacques Berghmans. "Croyez plutôt dans le potentiel à long terme des actions", conseille le cofondateur de TreeTop Asset Management.

"Les actions se révèlent très performantes à long terme, surtout par rapport aux autres catégories d’actifs comme les obligations, où le rendement attendu souffre des taux d’intérêt particulièrement bas", assure Jacques Berghmans, cofondateur de TreeTop Asset Management.

Que répond-il à celles et ceux qui considèrent les actions trop chères? "Cela fait sept ans que les bénéfices des entreprises n’ont pas augmenté. Ils se trouvent ainsi sous leur tendance à long terme. Dans la mesure où les Bourses sont orientées à la hausse depuis environ cinq ans, cela donne l’impression que les actions sont relativement chères. L’histoire enseigne cependant que les périodes inhabituellement longues de stabilité des bénéfices des entreprises sont suivies d’épisodes de forte croissance de ces mêmes bénéfices."

Le raisonnement de Jacques Berghmans est corroboré par les calculs de Nigel Tupper. Ce stratège de la Bank of America Merrill Lynch a appliqué la croissance attendue du bénéfice par action (earnings per share ou EPS) calculée par le bureau de recherche IBES, au MSCI All Country World Index. "La médiane s’établit à 19%", observe-t-il.

"Autrement dit, l’an prochain, la moitié des actions mondiales devraient voir leur EPS s’accroître de plus de 19%." Nigel Tupper tempère néanmoins cet enthousiasme: "Les analystes commencent souvent l’année de manière beaucoup trop optimiste, pour revoir leurs prévisions de croissance de l’EPS à la baisse durant les mois qui suivent. Ils reportent alors les bénéfices attendus à l’année suivante." Reste que les signes avant-coureurs sont positifs, donc. Le moment est-il idéal pour investir davantage en actions? "Il n’y a aucun sens à dire qu’il faut acheter ou vendre des actions aujourd’hui", réagit Jacques Berghmans.

"Personne ne sait quand un grand mouvement boursier s’amorce, et si celui-ci va être haussier ou baissier. Ne faites pas confiance à ceux qui affirment le savoir. La seule certitude, c’est que la Bourse augmentera à long terme." Des mots comme "hier", "aujourd’hui" et "demain" ne comptent pas pour l’investisseur à long terme. Au lieu de s’aventurer dans le market timing, il est préférable d’investir en Bourse à intervalles réguliers, ce qui permet d’acheter à la fois quand les actions sont chères et quand elles le sont moins.

"Les investisseurs qui croient au potentiel à long terme de la Bourse en ont toujours été récompensés", conclut Jacques Berghmans. "Soyez patient. C’est sans doute le meilleur conseil que je puisse donner à un investisseur en cette période d’incertitude."

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.