Publicité
Publicité

Travaillez dans les nuages

John Myklebust, Director Datacenter, Hosting & Cloud Telenet

Avec l’aide des nouvelles technologies, les salariés entendent collaborer de manière efficace au bureau, à la maison et en déplacement. Et cela provoque une “révolution de velours” au sein des entreprises. John Myklebust, Director Datacenter, Hosting & Cloud chez Telenet: "Le cloud computing permet aux salariés d’avoir accès à leurs données où qu’ils se trouvent et aux employeurs de faire des économies sur leurs factures IT."

Pour John Myklebust, la cause est entendue : en proposant une technologie permettant également de travailler depuis son domicile ou en déplacement, vous réduisez le temps perdu dans les embouteillages, vous améliorez l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et vous accroissez la motivation des salariés. Soit, en trois mots: Le Nouveau Monde du Travail. John Myklebust: "Avec le cloud computing, vous n’êtes plus lié à un environnement physique. Vos salariés peuvent accéder à leurs données où qu’ils se trouvent."

Dans le cloud computing, une entreprise achète certains éléments de ses besoins IT (infrastructure, applications, sécurité ou stockage de données) à un partenaire externe sous la forme d’un service, sans investir personnellement dans la gestion des licences, les frais d’implémentation, la maintenance…

Publicité

John Myklebust: "Placer les données dans le cloud permet de réduire les coûts par poste de travail. De plus, les employeurs ne paient les services de leurs salariés que s’ils les utilisent effectivement."

Vie privée

De nombreuses PME se demandent si tout cela est réellement sûr. Une préoccupation justifiée, selon John Myklebust. "Tout tourne autour de la sécurité et de la confiance. Est-il vraiment impossible de voler mes données? Le fournisseur à qui je confie mes données continuera-t-il à exister? Heureusement, Telenet a une taille suffisante pour éveiller cette confiance et son statut d’entreprise cotée en Bourse le préserve d’une disparition rapide."

Selon les experts du cloud, les modèles hybrides – un mix entre cloud public et privé – sont la réalité de demain. "L’entreprise doit bien réfléchir aux services qu’elle préfère garder en interne et à ceux qu’elle souhaite soustraiter. Nous ne pouvons pas avoir la prétention de penser que les PME vont et voudront immédiatement tout mettre sur le nuage."

De manière générale, il est idiot d’investir dans l’informatique aujourd’hui, d’un point de vue strictement financier. L’époque où l’on achetait la technologie est révolue. John Myklebust: "Avec le cloud computing, vous avez la garantie de toujours bénéficier des dernières versions en matière de logiciels, de sécurité et de stockage, et de ne pas devoir investir sans cesse. Avec notre technologie Nomadesk (logiciel de partage de fichiers), nous avons par exemple un “file store” sur lequel vous et moi pourrons échanger des documents. Vous déchargez l’environnement de messagerie et vous savez en permanence qui consulte quelles données. Ainsi, des architectes, entrepreneurs et comptables peuvent collaborer très simplement sur un seul et même projet dans un environnement réduit, mais agréable."

Dans un futur proche, les PME prendront de plus en plus de décisions sur la base de la technologie disponible. John Myklebust: "Une application de comptabilité que vous payez par utilisateur et par mois représente un coût total largement inférieur à une solution traditionnelle."

Mot de passe: confiance

Le cloud computing est un catalyseur du Nouveau Monde du Travail qui va largement au-delà d’une manière pratique d’implémenter un système IT. Vais-je oser laisser mes collaborateurs travailler à domicile? Suis-je réellement convaincu que cela leur permettra d’être plus productifs? Sans une relation de confiance entre dirigeants et travailleurs, Le Nouveau Monde du Travail n’a pas la moindre chance de s’imposer dans une entreprise.

John Myklebust: "Pour rester attrayantes vis-à-vis de la nouvelle génération Internet (la génération i), les entreprises doivent également stimuler l’utilisation des médias sociaux au travail et faire confiance à leurs travailleurs les concernant. Mes enfants recherchent des informations avec leurs amis sur YouTube ou par des réseaux sociaux."

"Les travailleurs seront plus efficaces parce qu’ils recevront un feed-back de leurs collègues au travers de différents réseaux sociaux. Et les médias sociaux faisant partie du cloud, la technologie cloud gagne automatiquement en importance dans la nouvelle manière de travailler et de faire des affaires. "

De plus, les travailleurs vont de plus en plus choisir leur employeur en fonction de l’équipement mis à leur disposition. Peuvent-ils utiliser un iPhone pour travailler et planifier des réunions sur la route? La nouvelle tendance au Bring Your Own Device (BYOD) accélère également la synchronisation des données et applications de l’entreprise, qui doivent être disponibles où que l’on se trouve et à n’importe quel moment.

John Myklebust: " Avec CloudOffice, nous tentons de répondre à cette tendance. Pour 13,50 euros par mois et par utilisateur, CloudOffice Basic 24/7 comprend un accès aux applications bureautiques ordinaires, à l’agenda et à l’e-mail, une fonctionnalité de partage de documents, un nom de domaine et un outil simple permettant de construire un site Web, ainsi qu’un helpdesk local disponible 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Et nous ne cessons d’ajouter de nouvelles applications, comme des logiciels de facturation, de la communication vocale et vidéo, des applications comptables. Nous nous adressons surtout aux PME, mais de grandes entreprises se montrent également intéressées. Actuellement, nous couvrons 80% des besoins ICT des PME. "

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.