Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"La reconnaissance d'un travail de longue haleine"

À Namur, La commune la plus durable 2012, on poursuit la politique entamée depuis plusieurs années.

"Dans notre projet, je crois que le jury a particulièrement apprécié la cohérence globale et la vision à long terme, estime Arnaud Gavroy, échevin de l'Aménagement du territoire, de la Régie foncière, de l'Energie et de la Citadelle. En effet, ce projet est ambitieux, car il embrasse tous les aspects du développement durable, avec une vision sur les 20 années à venir. Car le développement durable, c'est un travail de fourmi, qui porte ses fruits à long terme, bien au-delà de la législature communale. " L'échevin précise que " le prix a été un motif de fierté au sein de l'administration communale, et particulièrement dans les services liés à l'aménagement urbain. Le logo, avec ses éoliennes, figure désormais en bandeau de tous nos courriers et e-mails !  

Être sélectionné par un jury d'experts, présidé par une personnalité aussi admirée qu'Alain Hubert a aussi eu un impact positif sur notre image vis-à-vis de nos partenaires privés. " Les 5.000 euros du prix ont été affectés à un prochain voyage d'études des fonctionnaires communaux dans d'autres villes durables, comme Dijon et Nantes. " Leur formation est cruciale, car ce sont eux les garants de la continuité des actions, au-delà des législatures communales ", reprend Arnaud Gavroy.  

Le projet de Namur est de devenir une ville verte ; de contrôler son étalement urbain, si coûteux en énergie et à l’environnement, de manière à protéger les alentours ruraux de la ville ; ainsi que de travailler à un développement économique durable et une politique sociale équitable. " Nous avons ciblé des quartiers en perte de vitesse, proches du centre. Nous y investissons dans des équipements et des projets culturels pour améliorer leur attractivité, résume l'échevin.  Ainsi, la rénovation des anciens abattoirs de Bomel et leur transformation en centre culturel va faire rayonner Bomel et Saint- Servais et les réintégrer dans la vie namuroise. "

La célèbre citadelle est également concernée : la commune y réhabilite la Conciergerie, siège de services communaux, pour en améliorer considérablement la performance énergétique. " Nous avons un patrimoine remarquable, et 50, voire 60 millions de touristes potentiels dans un rayon de 300 km. A nous de les faire venir à Namur ! ", déclare Arnaud Gavroy.  

Mention spéciale pour Merksplas 

Bénéficiaire d’une mention spéciale du jury lors de l’édition 2012, Merksplas s’est aussi démarquée pour sa durabilité. La commune de la province d'Anvers a en effet mis en place une récupération du biogaz issu des déchets ménagers. Et elle ne s’arrête pas là, elle prépare désormais une valorisation des déchets agricoles, notamment ceux issus des nombreuses exploitations de production de tomates et poivrons.  Suite aux articles parus dans la presse sur le sujet, de nombreux bourgmestres sont entrés en contact avec Frank Wilrijckx –bourgmestre de Merksplas- afin de découvrir les installations de la commune. " Les déchets sont une matière première, résume-t-il. J'en suis convaincu depuis longtemps, et je me félicite de constater que cette prise de conscience se généralise. "  

Un prix pour montrer l'exemple 

La durabilité, c'est un devoir universel. C'est avec cette conviction que Cofely Services a créé le prix de La commune la plus durable en 2012. Car si les grandes orientations et les budgets globaux sont souvent décidés au niveau régional, communautaire, fédéral, voire européen, ce sont les communes qui mettent en oeuvre la durabilité au quotidien.  

  • Pour cette édition 2013, comme pour la précédente, toutes les communes de Belgique ont été invitées à participer, pourvu qu'elles aient mis en place des initiatives en matière de durabilité au sens large : aménagement du territoire, énergie, déchets, mobilité, initiatives sociales...  
  • Le jury, composé d'experts issus des domaines technologiques, écologiques, économiques ou sociaux, et présidé par Alain Hubert, a désigné en octobre une commune lauréate par province. Dans cette liste, le jury choisira la gagnante.  
  • Celle-ci sera dévoilée le 10 décembre prochain et se verra remettre un chèque de 5.000 euros. Mais au-delà de cela, La commune la plus durable 2013 gagnera surtout en visibilité, devenant un modèle pour les autres et se retrouvant au cœur d'un échange d'expériences qui enrichira tout le monde. Un véritable cercle vertueux !

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.