Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Nous réinvestissons environ 10% de notre chiffre d'affaires en recherche et développement"

Cette année, fondateur et CEO de Monizze, Jean-Louis Van Houwe, veut franchir le cap des 10 millions d’euros. ©Marco Mertens

Monizze émet des chèques-repas, des éco-chèques et des chèques-cadeaux électroniques depuis 2011. À la création de l’entreprise, le marché était dominé par deux acteurs. Le parcours impressionnant qu’elle a accompli depuis lors est le fruit d’une combinaison de volonté constante d’innover et de bon sens.

En 2018, le chiffre d’affaires de Monizze a progressé de 25%, à 8 millions d’euros. Cette année, son fondateur et CEO, Jean-Louis Van Houwe, veut franchir le cap des 10 millions d’euros.

Quels sont les principaux ingrédients de votre croissance?

“Nous la devons à notre équipe qui poursuit un unique objectif: offrir de la valeur ajoutée à l’utilisateur. Monizze est partie d’une page blanche dans un marché que se partageaient deux acteurs. Nous faisons confiance à notre bon sens tout en restant sensibles aux besoins des utilisateurs. Nous avons ainsi constaté qu’ils désiraient avant tout des services simples, innovants et orientés service. Nous avons développé des solutions qui répondaient à ces besoins, tout en impliquant étroitement les secrétariats sociaux dès le début de l’aventure.”

Nous faisons confiance à notre bon sens tout en restant sensibles aux besoins des utilisateurs.
Jean-Louis Van Houwe
CEO de Monizze

Quel est l’impact de la numérisation sur vos produits?

“La technologie constitue le fil rouge de nos solutions. Nous exploitons l’intelligence artificielle pour fournir des recommandations personnalisées aux utilisateurs qui correspondent à leurs préférences au travers de notre recommandation engine, telles que des adresses sympas pour déjeuner. En tant que président du conseil d’administration de FinTech Belgium, je suis constamment informé des innovations dans le secteur financier. Notre intégration dans l’application CBC, qui permet aux utilisateurs de suivre de près le solde de leurs chèques, découle par exemple de ce lien avec le secteur. Des discussions sont en cours avec d’autres banques.”

Investissez-vous beaucoup en R&D?

“Environ 10% de notre chiffre d’affaires. Mais je ne peux pas vous dire si c’est plus ou moins que la concurrence.”

Quelles menaces et opportunités majeures avez-vous identifiées?

“La stabilité juridique de notre pays demeure notre principal motif d’inquiétude. Le débat politique sur le maintien des chèques-repas et des éco-chèques suscite une certaine tension. Heureusement, l’avenir est malgré tout très prometteur pour Monizze. Nous voulons par exemple affiner nos recommandations et personnalisations en incitant les utilisateurs à consommer plus sain et plus durable. Et nous cherchons à accroître leur pouvoir d’achat avec des promotions dans des commerces locaux.”

À propos de Monizze

- Activité: émet des chèques-repas, des éco-chèques et des chèques-cadeaux électroniques
- Chiffre d’affaires: 8 millions d’euros (2018)
- Nombre d’employés: 47

Comment voyez-vous Monizze évoluer dans le futur?

“Nous avons l’ambition de gagner encore des parts de marché. Monizze, c’est une aventure sur le long terme! À titre d’illustration, nous renouvellerons bientôt de fond en comble notre plateforme de paiement afin de tenir compte des possibilités qu’offre l’open banking dans le cadre de la directive européenne DSP2. En outre, nous allons investir dans la personnalisation pour les commerçants. Car pour eux, les chèques-repas, éco-chèques et autres chèques-cadeaux représentent des vecteurs de ventes supplémentaires. On estime que, pour chaque euro disponible en chèque, un consommateur dépense un euro et demi dans les commerces participants.”

Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.