Famille soudée, entreprise solide

©DOC

Le chocolatier Libeert, le fabricant de vêtements professionnels Alsico, la chaîne de prêt-à-porter Bel&Bo et le producteur de solutions de couchage DesleeClama: ces quatre superbes entreprises familiales ont décroché une place de finaliste au Family Business Award of Excellence®. Quatre portraits de famille d’entrepreneurs passionnés. Famille soudée, entreprise solide.

DesleeClama

1/ Quelle est la mission de votre entreprise?

Notre mission consiste à inspirer des solutions de couchage et ainsi à aider les clients à améliorer leur avantage compétitif: nous l’accomplissons en nous concentrant sur le client, en recherchant l’excellence et en accompagnant nos clients dans leur croissance. Nous partons toujours d’un ensemble de principes éthiques: honnêteté, confiance, respect mutuel et transparence.

2/ Qu’est-ce qui vous distingue d’un chef d’entreprise non familiale?

Nous avons forgé notre réputation sur plusieurs générations et possédons une expérience exceptionnelle. Ajoutez-y des managers externes et des administrateurs indépendants, et vous obtenez un excellent cocktail. Le résultat? Une entreprise familiale déterminée et dynamique.

3/ Qu’est-ce qui rend votre entreprise familiale unique?

Voici 20 ans, beaucoup voyaient en nous une entreprise textile belge vouée à disparaître. Grâce à notre force et à notre cohésion familiale, nous avons pris des décisions difficiles au début des années 2000. Nous nous sommes réinventés en déployant une internationalisation impressionnante. Et nous en sommes particulièrement fiers.

4/ Quelle est l’origine de votre entreprise familiale?

Au début du siècle dernier, la famille Deslee possédait une dizaine de métiers à tisser, un nombre considérable à cette époque. Maurice Deslee a créé l’entreprise en 1928. Ses fils l’ont reprise en 1968. Depuis ce moment, cinq fils ont dirigé l’entreprise, tandis que deux filles, douze petits-enfants et deux parents par alliance y ont travaillé. Enfin, Jos Deslee a fait son entrée dans l’entreprise en 1990. Depuis 2002, il en est le co-CEO avec Hans Dewaele, qui a accumulé une longue expérience au sein de grandes entreprises.

5/ Comptez-vous des personnes étrangères à la famille dans votre conseil d’administration et parmi vos actionnaires?

Nous avons toujours joué la carte de l’ouverture. Nous venons d’annoncer notre rachat par Bekaert Textiles. L’encre utilisée pour signer cet accord n’est pas encore sèche. Nous avons vendu toutes les actions, la société familiale passe donc aux mains d’un groupe dynamique de plus grande envergure. Difficile de trouver un exemple plus parlant d’ouverture! Ce cas de figure avait été prévu par la charte familiale, et tous les processus convenus ont été respectés. Ce qui s’est traduit par cette décision réfléchie servant les intérêts de la famille, des salariés et du projet industriel à proprement parler.

Nous étions bien préparés à un rachat par le biais de notre charte familiale.
Jos Deslee, DesleeClama

Bel&Bo

©DOC

1/ Quelle est la mission de votre entreprise?

Nous souhaitons enregistrer une croissance durable et éthique dans le retail. Pour y parvenir, nous voulons être les meilleurs en termes de rapport prix/mode/qualité. Notre chaîne de vêtements propose une collection complète de vêtements et d’accessoires, pour toute la famille.

2/ Qu’est-ce qui vous distingue d’un chef d’entreprise non familiale?

En tant qu’entreprise familiale, nous nous concentrons sur le long terme, sur la croissance durable. Pas uniquement sur les résultats financiers à court terme. Voyez ce qui est arrivé à Brantano: quelques années après avoir été vendue par la famille propriétaire, sa fin semblait proche. Nous gérons l’entreprise avec passion pour la mode et respect pour nos collaborateurs.

3/ Qu’est-ce qui rend votre entreprise familiale unique?

Nous sommes une entreprise très dynamique. Je pense que c’est ce qui nous rend uniques. Nous développons une culture de rapidité et de grande flexibilité dans la prise de décisions. Dans un environnement retail qui évolue très vite, c’est un véritable atout.

4/ Quelle est l’origine de votre entreprise familiale?

J’appartiens à la deuxième généra - tion mais j’ai complètement réformé le modèle d’affaires. Au début, nous étions une entreprise de production, puis un discounter d’articles textiles, et nous sommes à présent un distributeur de produits de mode. Entre-temps, la troisième génération est arrivée et un conseil de famille a été mis en place.

5/ Comptez-vous des personnes étrangères à la famille dans votre conseil d’administration et parmi vos actionnaires?

Il n’y a pas d’administrateurs externes. Nous disposons cependant d'un conseil consultatif comprenant des personnes étrangères à la famille. Elles nous offrent un regard extérieur objectif, bienvenu et même indispensable. A ce stade, nous ne sommes pas encore ouverts à l’arrivée d’investisseurs en private equity.

Être une entreprise familiale ne présente que des avantages, à condition d’opérer avec le professionnalisme d’une multinationale.
Michel Delfosse, Bel&Bo

Alsico

©DOC

1/ Quelle est la mission de votre entreprise?

Nous voulons être une référence mondiale dans le domaine des vêtements professionnels de qualité, confortables et durables. Nous apportons ainsi à nos clients la protection et l’identité dont ils ont besoin.

2/ Qu’est-ce qui vous distingue d’un chef d’entreprise non familiale?

Les valeurs familiales sont portées par une vision à long terme centrée sur l’être humain. Comme dans la plupart des entreprises familiales, nous entretenons également une relation très étroite avec nos salariés. Il en résulte une plus grande implication. Nos 7.000 collaborateurs sont notre principal atout.

3/ Qu’est-ce qui rend votre entreprise familiale unique?

Nous tenons toujours nos promesses. C’est notre premier argument de vente. Contrairement à nombre de nos concurrents, nous apprécions les commandes complexes de lots réduits. Le client qui recherche un fournisseur fiable pour de telles commandes peut s’adresser à nous les yeux fermés. Et il nous reste généralement fidèle.

4/ Quelle est l’origine de votre entreprise familiale?

Leopold Aelvoet a créé l’entreprise en 1934. Mon père Gaston Siau, qui a épousé la fille du fondateur, en a pris la direction en 1947. Je suis arrivé à la barre en 1982. Avec le temps, j’ai racheté les actions de mon frère et de mes soeurs, et la troisième génération est ainsi redevenue la première. Mes fils Vincent et Gauthier travaillent dans l’entreprise depuis 2015.

5/ Comptez-vous des personnes étrangères à la famille dans votre conseil d’administration et parmi vos actionnaires?

Nous comptons depuis longtemps deux administrateurs externes. Ils apportent incontestablement une vision plus large. Si le private equity assure une plus-value claire ou si un projet donné nécessite des capitaux externes, nous y serons également ouverts.

Nous sommes actifs dans 20 pays, mais nous nous considérons comme une "faminationale" plutôt qu'une multinationale.
Bernard Siau, Alsico

Libeert

©Libeert

1/ Quelle est la mission de votre entreprise?

Nous nous définissons comme des "Belgian Chocolate Creators". Depuis 1933, Libeert produit du chocolat belge haut de gamme, un métier qu’elle exerce avec une grande passion. Chaque bouchée de nos figurines, tablettes et pralines est un moment de plaisir pour tout gourmet. Nous offrons des solutions complètes aux distributeurs: du développement de produits à un conditionnement de qualité, en passant par des solutions logistiques garantissant la fraîcheur de nos produits.

2/ Qu’est-ce qui vous distingue d’un chef d’entreprise non familiale?

Depuis 1923, toute l’entreprise fonctionne comme une grande famille. Nos valeurs familiales sont indissociables de notre société: engagement total, communication ouverte, respect mutuel et fierté à tous les niveaux. Elles s’expriment aussi dans nos relations avec nos clients, fournisseurs et autres parties prenantes.

3/ Qu’est-ce qui rend votre entreprise familiale unique?

Notre entreprise familiale se porte garante de chocolats de très grande qualité, 100% belges. La combinaison de figurines creuses, de tablettes et de pralines produites à une même adresse en Belgique autorise un assortiment d’une grande diversité. Nous nous concentrons sur le marché du détail, même si nous sommes également très présents dans les produits saisonniers, notamment pour la Saint- Nicolas, Noël et Pâques.

4/ Quelle est l’origine de votre entreprise familiale?

Le fondateur, Joseph Dequeker, produisait des pralines artisanales. Son beau-fils Antoine Libeert et sa fille Thérèse Dequeker ont automatisé l’entreprise. La troisième génération, Ignace, Luc, Pieter et Myriam, a étendu l’assortiment de produits et informatisé Libeert. En 2013, l’entreprise a été transmise à Ignace, soutenu par la quatrième génération: Désirée, Lily, Georges et Jérôme.

5/ Comptez-vous des personnes étrangères à la famille dans votre conseil d’administration et parmi vos actionnaires?

Dans une entreprise familiale, raison et émotions sont très proches. Une caisse de résonance professionnelle, via un comité de direction avec un CEO externe et un conseil d’administration comprenant des administrateurs étrangers à la famille, est garante d'un juste équilibre. Nous sommes également ouverts aux conseils, au savoir-faire et aux éventuelles opportunités financières qui peuvent faire croître l’entreprise.

L’ADN de Libeert est commun à l’ensemble de l’entreprise et nous permet d’enregistrer une croissance constante.
Ignace Libeert, Libeert

404 Not Found

Not Found

Cannot serve request to /content/echo/fr/connect/envue/entreprisefamiliale/_jcr_content/branding.ssi.html on this server


Apache Sling