Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

La formation doit accroître la capacité de travail

©Shutterstock

Les salariés âgés peuvent travailler mieux et plus longtemps… à condition que les entreprises créent les conditions adéquates pour cela. Les formations en font partie.

Il est communément admis que les entreprises n’ont aucun intérêt à proposer des formations à leurs collaborateurs âgés. Ceux-ci manqueraient de motivation et l’investissement ne serait pas rentable. "Les recherches et la pratique démontrent pourtant que les formations pour seniors peuvent encore accroître leur productivité et leur envie de travailler", affirme le professeur émérite Hilda Martens (UHasselt). "On aurait tort, cependant, d’organiser des formations distinctes pour les collaborateurs âgés, au risque de créer un sentiment de mise à l’écart impossible à dissiper par la suite."

Maison à rénover

Le professeur préconise une analyse élargie des facteurs qui incitent les collaborateurs à rester ou à partir. Le Finlandais Juhani Ilmarinen a étudié les capacités de travail. Conclusion: les salariés acceptent volontiers de travailler plus longtemps à condition que cela ne s’accompagne pas d’un stress excessif et qu’ils puissent conjuguer possibilités d’apprentissage, travail motivant et équilibre avec leur vie privée. Dans ce cas, ils sont moins souvent malades, apprennent plus, éprouvent davantage de plaisir au travail et répondent mieux aux exigences professionnelles.

À partir des conclusions finlandaises, la Région flamande a conçu une "Maison de la capacité de travail" dont l’objectif est d’aider les organisations à rendre le travail plus viable. L’étage inférieur représente la santé physique et psychique. Le premier étage est celui des compétences, et au deuxième figurent les normes et valeurs, comme le respect, l’estime, le lien avec l’organisation et l’attitude au travail. Un balcon est aménagé pour l’environnement direct du collaborateur, et donc l’équilibre entre travail et vie privée. Le troisième étage symbolise le contenu des tâches et les exigences fonctionnelles, le management et le leadership. L’escalier matérialise le lien entre les différents niveaux.

À utiliser directement

Le site Web www.werkenaanwerkvermogen.be propose des fiches pratiques. "Il y a beaucoup à faire à tous les étages de la maison", affirme Hilda Martens. "L’acquisition de compétences et d’attitudes est loin d’être la seule voie donnant accès à l’envie de travailler et motivant les salariés à travailler plus longtemps. Pour autant, il est impératif de proposer aux salariés des matières qui les intéressent directement. Celles-ci seront légèrement différentes pour presque chaque individu. La formation est un travail sur mesure, dans le respect de l’expérience et des souhaits des participants."

Naturellement, il est également nécessaire d’exploiter cette expérience. "Hélas, chaque travailleur ne fait pas un bon mentor ou parrain. Apprendre exige une ouverture mutuelle, l’idéal étant que jeunes et moins jeunes apprennent les uns des autres. Un exemple? L’ancien enseigne au jeune le contenu d’une tâche, alors que le jeune l’intègre dans une application que ne pourrait jamais créer l’ancien. Le transfert de connaissances combine trois aspects: le problème, la solution et l’application ou intégration. Ce dernier aspect est souvent négligé, alors que le changement de comportement dans la phase active est précisément l’essence, l’objectif de la formation. C’est pourquoi on forme encore souvent si mal."

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.