Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Un projet vert de référence au cœur d'Anvers

©Groen Kwartier

Les promoteurs de Vanhaerents et Matexi mettent en vente l’”Arsenal Sud”, les 46 derniers appartements de 't Groen Kwartier. Ensuite, ceux qui voudront vivre sur le site de l’ancien complexe militaire d’Anvers devront attendre qu’un occupant déménage.

Or aucun déménagement n’est à prévoir à brève échéance, selon le responsable commercial Steven Trossaert. Car les premiers habitants de ’t Groen Kwartier ont déjà développé une vie de quartier intense et socialement cohérente. “L’environnement comporte de nombreux avantages pour les jeunes et moins jeunes, avec ses sentiers piétonniers et ses petits parcs. L’ancienne porte d’entrée du complexe militaire est par exemple devenue un lieu d’exposition pour les artistes locaux. Les propriétaires qui n’y habitent pas eux-mêmes ne sont pas vendeurs, ils préfèrent louer leur bien. Ce qui se fait très facilement.”

L’ensemble du site couvre 7,7 hectares. Une grande partie des anciens bâtiments de l’hôpital ont été transformés en lofts. Plusieurs bâtiments historiques sont classés, comme la porte d’entrée et la chapelle. C’est d’ailleurs dans cette chapelle que le chef Sergio Herman a aménagé son restaurant The Jane.

Verdure

Malgré la situation de ’t Groen Kwartier à l’intérieur de la ceinture urbaine densément peuplée datant du 19e siècle, entre les ‘Leien’ (les grandes avenues qui jalonnent Anvers) et le Ring, la verdure y est omniprésente. Outre les promoteurs, la ville d’Anvers y a également beaucoup investi. Les zones vertes publiques attenantes s’étendent sur 2 hectares et comptent quelque 350 arbres. “Il s’agit de plusieurs petits parcs ayant chacun leur propre atmosphère”, explique Steven Trossaert. Aucune voiture en vue : les stationnements ont été aménagés en sous-sol ; les seules places de parking en surface destinées visiteurs se situent en bordure du quartier.

Les premiers habitants de ’t Groen Kwartier ont déjà développé une vie de quartier intense et socialement cohérente.
Steven Trossaert
Responsable commercial de Groen Kwartier

La verdure et les espaces dédiés aux initiatives artistiques et sociales ont d’ailleurs contaminé les environs. Des rues comme la Lange Leemstraat et la Boomgaardstraat étaient surtout des voies de connexion silencieuses. À présent, de nombreuses initiatives culturelles y apparaissent.

“La reconversion exige une approche totale si l’on veut obtenir un projet techniquement, fonctionnellement et socialement durable. Mais avec 't Groen Kwartier, la ville d’Anvers, Ag Vespa, Matexi et Vanhaerents ont réussi ensemble à faire de cette mission de reconversion un projet de référence, estime Philip Rubbens, directeur du projet Groen Kwartier.

Dernière chance

Pour Steven Trossaert, les appartements de la dernière phase de vente sont “la dernière chance d’habiter dans ’t Groen Kwartier”. Ils offrent un environnement de vie calme et proposent un vaste salon avec une terrasse attenante. L’Arsenal Sud compte 46 appartements répartis sur cinq niveaux. Un parking souterrain a été aménagé pour les voitures et les vélos.

©Groen Kwartier

Bien que la plupart des acheteurs souhaitent habiter un jour dans 't Groen Kwartier, le projet offre également des possibilités attrayantes pour les investisseurs. “En particulier pour les plus petits appartements. De plus,  les propriétaires n’éprouveront aucune difficulté à trouver des locataires de qualité. Car la gare de Berchem toute proche est très utilisée par ceux qui travaillent à Bruxelles. Une habitation à proximité de cette gare leur apportera d’énormes gains en termes de temps et de confort.”

Chaque appartement dispose d’une vaste terrasse intérieure ensoleillée. “Nous commençons la vente des appartements avant leur construction”, explique Steven Trossaert. “Nous pouvons ainsi proposer des appartements complètement finis. Et les acheteurs ont un large choix en matière de finition et de matériaux.”

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.