Publicité
interview

"Les évolutions technologiques exigent de bien réfléchir aux priorités"

©Willemen Groep

De quoi Tom Willemen, CEO de Willemen Groep, est-il particulièrement fier? "De l’introduction de la réalité virtuelle dans l’entreprise. C’était particulièrement novateur dans notre secteur il y a deux ans – et ça l’est d’ailleurs toujours."

"Step into your future: c’est le nom de notre application. Nous avions remarqué que, dans les salons de l’emploi, les étudiants privilégiaient les stands des entreprises de construction les plus connues. Nous avons donc demandé à nos services de communication et du personnel de développer une idée qui nous permette non seulement de nous distinguer davantage, mais aussi de montrer que nous sommes une entreprise très innovante."

"Quelqu’un a alors eu l’idée d’utiliser la réalité virtuelle. Dans notre secteur, c’est toujours novateur aujourd’hui, et ça l’était plus encore il y a deux ans. À l’aide de lunettes de réalité virtuelle, nous pouvons déplacer les candidats sur le chantier. Ceux qui souhaitent travailler dans la construction veulent souvent être dehors pour construire des choses. Mais la plupart des salons pour l’emploi ont lieu dans des halls sombres, loin du chantier."

Tout le monde coauteur

"Au sein de l’entreprise, certains se demandaient ce que nous faisions. Mais l’initiative a été très bien accueillie dans les salons de l’emploi: il y avait des files d’attente devant notre stand et nous étions le grand sujet de conversation! Pour nous, cela signifiait que nous avions accompli notre mission. Nos collaborateurs étaient également interpellés par leurs pairs: ‘C’est super, ce qu’a réalisé Willemen!’ Et quand une initiative se transforme en succès, tout le monde devient coauteur du projet…"

Les solutions technologiques exigent de bien réfléchir aux priorités. Il faut se demander à quel moment franchir le pas.
Tom Willemen

"C’est ainsi qu’est née l'adhésion pour la réalité virtuelle dans le groupe. Nous avons ensuite élargi l’utilisation des technologies, notamment pour les acquéreurs d’appartements. Avec une paire de lunettes RV, vous pouvez circuler dans votre futur logement. En outre – et c’est nouveau dans le secteur – nous permettons à nos clients de tester plusieurs options dans un environnement virtuel. Nous remplaçons ainsi le carrelage blanc par du parquet en chêne, une cuisine fermée par une cuisine ouverte, etc."

"Il en va de la réalité virtuelle comme de la plupart des innovations technologiques: nous voyons d’abord s’il existe une niche où nous pouvons porter l’innovation à maturité dans un environnement discret. Et nous ne l’étendons aux autres branches de l’entreprise que dans un second temps. Et ce, afin d’apprendre à connaître la technologie et ses possibilités. Nous réduisons ainsi le coût de l’apprentissage et augmentons nos chances de succès."

Idées folles

"Les solutions technologiques exigent de bien réfléchir aux priorités. Les innovations finiront toujours par s’imposer, il faut donc se demander à quel moment franchir le pas. Trop tôt, vous risquez de payer cher des concepts qui seront déjà obsolètes quand vous les déploierez; trop tard, vous serez cantonné à un rôle de suiveur. Il faut également s’autoriser à avoir des idées folles à première vue. Aucune idée – même la réalité virtuelle dans une entreprise de construction – n’est trop extravagante pour ne pas être discutée. Et voyez: maintenant, la réalité virtuelle est là, et j’en suis très fier."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés