Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Urban Court: un îlot vert arrive au cœur de Bruxelles

Urban Court à Bruxelles

Transformer des bureaux obsolètes en logements performants: une équation gagnante à Bruxelles où la demande des ménages reste importante. Pour Laurent Hemelaers, Development Manager chez AG Real Estate, le projet Urban Court, qui prend forme au cœur de la capitale, symbolise l’avènement d’une nouvelle façon de vivre en ville.

“Quand la banque qui l’occupait depuis des décennies a libéré cet immeuble de 19.000 m² à deux pas de la rue Neuve, la solution d’une transformation en logements s’est rapidement imposée”, se remémore Laurent Hemelaers. “Le besoin de logements est énorme à Bruxelles. Et tant la Région que les communes veulent attirer des habitants en centre-ville et il y a une réelle volonté des bruxellois de se réapproprier le centre-ville.”

Parallèlement, les mentalités évoluent et de plus en plus de jeunes ménages, soucieux de proximité, souhaitent revenir en ville, notamment pour y trouver une qualité de vie et ne plus perdre du temps dans des trajets interminables et polluants. “Il est important d’offrir à ces personnes des logements accessibles et performants”, estime Laurent Hemelaers. Le projet Urban Court se veut donc populaire, dans le meilleur sens du terme. Plusieurs studios d’architectes ont été mis en concurrence. MDW a remporté la mise et son projet a servi de base de discussion avec la commune et la Région.

Le nouvel ensemble comporte 142 appartements et studios d’une à trois chambres. Alors que l’ensemble constituait un seul bloc avant la transformation, le projet actuel est lui composé de trois bâtiments. Ces derniers abriteront un îlot de verdure aménagé par une paysagiste, qui apportera de la fraîcheur à ses occupants.

Redensifier le centre-ville

La surface habitable totale est passée à 13.000 m². “En perdant de la surface, nous avons gagné en qualité et évité les vis-à-vis gênants”, souligne Laurent Hemelaers, lui-même architecte de formation. “Nous n’aimons guère les projets renfermés sur eux-mêmes; nous désirons qu’existe une vraie relation avec le quartier, une convivialité. Tout en créant de la valeur au quartier, nous nous projetons à 10 ou 15 ans dans une démarche durable et responsable qui associe plurifonctionnalité et mixité, environnement, qualité de vie et convivialité, le tout, en redensifiant le tissu urbain en centre-ville. Nous nous inscrivons ainsi dans une vision de la ville ‘multifonctionnelle’, qui remplace l’ancienne logique d’urbanisation par pôles, séparant nettement les zones d’habitat des bureaux et des commerces et loisirs.”

“Nous désirons qu’existe une vraie relation avec le quartier, une convivialité, tout en proposant des logements financièrement accessibles.”
Laurent Hemelaers
Development Manager chez AG Real Estate

La même volonté de réhabiliter des zones devenues obsolètes conduit AG Real Estate à investir des brownfields aussi pour leurs donner un nouvel avenir, ces friches industrielles difficiles à revaloriser en raison de la pollution des sols. Comme dans le cadre du projet Ragheno à Malines que nous faisons en partenariat avec Vooruitzicht, ou à terme, les bâtiments restants y seront démolis, les terres polluées évacuées et/ou assainies, pour y édifier directement des logements performants.

La Région bruxelloise, comme la plupart des autres régions européennes, a manifesté sa volonté de mettre un frein à l’extension des périphéries des villes, l’étalement urbain posant d’innombrables problèmes (notamment du point de vue des déplacements et du bétonnage des terres agricoles).

D’un point de vue performance énergétique, les appartements et studios d’Urban Court répondent aux critères “très basse énergie” grâce à leurs stores et panneaux solaires, aux chaudières à condensation, à une ventilation bien pensée et à des vitrages très performants.

“Au rez-de-chaussée, nous avons choisi de créer des studios dans un esprit ‘atelier d’artiste’, tourné vers l’intérieur de l’îlot, isolés visuellement de la rue par de la végétation, avec des chambres en mezzanine, qui pourront particulièrement plaire à de jeunes acquéreurs, ce qui participera également à la volonté de mixité exprimée plus haut”, conclut Laurent Hemelaers.

En savoir plus?

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.