Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le célèbre architecte Stefano Boeri place Anvers sur la carte mondiale

Le Palazzo Verde est le premier project de Stefano Boeri sur le solge Belge

L'architecte italien Stefano Boeri est devenu célèbre dans le monde entier pour ses projets de logements durables où les arbres et les plantes jouent un rôle essentiel. Son Bosco Verticale à Milan a décroché des prix prestigieux. En Chine, l'architecte dessine de véritables forêts urbaines. Pour la première fois, un bâtiment Boeri “pousse” sur le sol belge, au Nieuw Zuid à Anvers.

Stefano Boeri est connu pour ses conceptions écologiques qui placent la nature au centre de ses projets. Ses deux tours résidentielles à Milan ont été rehaussées de 900 arbres et 15.000 arbustes. En Chine, il travaille sur Forest City, une forêt urbaine de 40.000 arbres et plus d'un million de plantes, qui accueillera 30.000 habitants. Avec le Palazzo Verde, son tout premier projet sur le sol belge, l’architecte poursuit dans cette voie: le bâtiment sera probablement le projet résidentiel le plus écologique de notre pays, et le premier à améliorer la qualité de l'air urbain. “Plus nous intégrons la nature dans nos villes, plus nous pourrons faire face au changement climatique”, souligne Stefano Boeri.

“Plus nous intégrons la nature dans nos villes, plus nous pourrons faire face au changement climatique.”
Stefano Boeri
architecte

Le Palazzo Verde assainira plus de 5 tonnes de CO2 par an

Cet élégant projet contemporain offre 67 appartements jouissant d’une verdure luxuriante grâce aux terrasses et aux trois jardins sur le toit. Au total, la conception prévoit 86 arbres, 1.000 arbustes et 1.200 plantes. En outre, un jardin intérieur de 360 m² sera créé. Les botanistes et les ingénieurs ont calculé que l'architecture verte du Palazzo Verde pourra purifier plus de 5 tonnes de CO2 par an. Ainsi, ce projet sera le tout premier projet résidentiel sur le sol belge à purifier l'air urbain.

“Le projet de Stefano Boeri s'inscrit parfaitement dans notre ambition de faire de Nieuw Zuid un modèle d'architecture contemporaine de haut niveau.”
Kristof Schellekens
porte-parole de Triple Living

“Nous sommes très heureux d'avoir pu convaincre un architecte de premier plan tel que Stefano Boeri d'entrer dans l'histoire du Nieuw Zuid”, déclare Kristof Schellekens, porte-parole du promoteur du projet, Triple Living. “Son projet s'inscrit parfaitement dans notre ambition de faire de Nieuw Zuid un modèle d'architecture contemporaine de haut niveau. Mais aussi un quartier vert: lorsque le développement sera terminé, il totalisera plus de 12 hectares d'espaces verts supplémentaires, soit 60% de la surface totale du site.” 

L’architecture accroît la valeur du bâtiment

“Un projet architectural d’envergure accroît la valeur de tout le quartier”
Mickael Vossen
expert financier chez Triple Living

Que l'emplacement d'un projet donne de la valeur à l'immeuble, rien de plus normal. Que le nom d'un architecte obtienne le même résultat est peut-être plus inédit. “Un nom aussi célèbre confère un label de qualité supplémentaire, mais il apporte aussi une forme de prestige très appréciée des résidents”, explique Mickael Vossen, expert financier chez Triple Living. “La chance de vivre dans un bâtiment Boeri est faible, surtout en Belgique. Or, la rareté crée de la valeur. Un projet architectural d’envergure accroît la valeur de tout le quartier. Bosco Verticale, le projet avec lequel Stefano Boeri a conquis la presse mondiale, a été construit voici cinq ans dans un quartier ‘moins favorisé’ de Milan. Depuis, la valeur des propriétés environnantes a grimpé en flèche et le prix des appartements de Bosco Verticale a doublé.”

En savoir plus?

Les travaux sont en cours à Anvers. Ce projet résidentiel vert sera intégré à Nieuw Zuid à partir de l'automne 2021. Vous désirez en savoir plus? Consultez le site www.palazzo-verde.be ou appelez le 03 336 00 00.

 

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.