Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Investissez dans les kots étudiants de demain

La tour du projet Bro Upkot culmine à 62 mètres de hauteur. 311 chambres sont réparties sur 18 étages

Avec Bro Upkot du promoteur immobilier Upgrade Estate, les particuliers investissent à Gand dans une tour de 311 kots étudiants dernier cri. Parallèlement, l’entreprise joue la carte de l’entrepreneuriat socialement responsable.

Ce qui a débuté voici 20 ans avec la rénovation de six chambres d’étudiants à Gand s’est transformé en un promoteur immobilier innovant, proposant 2.200 lits dans six villes. L’entreprise familiale Upgrade Estate, dont les rênes sont tenues par le couple de CEO Koenraad Belsack et Nele Van Damme, compte aujourd’hui 75 "collaborateurs". Koenraad Belsack insiste sur ce terme, par lequel il veut souligner que chaque employé soutient les marques de l’entreprise. "Notre principale compétence? Concevoir et construire des logements pour étudiants et jeunes professionnels via Upkot et Upliving", résume le CEO. "Nous privilégions une gestion intégrée assortie d’une plus-value sociétale."

Créateur de tendances

Bro Upkot est le projet le plus ambitieux d’Upgrade Estate destiné aux étudiants. Conçue par Archipl Architecten, la tour affiche 62 mètres de hauteur, 18 étages et 311 chambres. Elle est située en pleine verdure, à proximité du parc technologique de Gand et de nombreux campus. La livraison est prévue pour octobre 2020.

Le cadre de vie prévoit de nombreux espaces communs: cuisines à vivre, salle de repos, café pour étudier... ©Upgrade Estate

"Nous avons une réputation de créateurs de tendances", souligne Koenraad Belsack. "Par exemple, nous avons introduit dans le projet Bro Upkot l’idée des trottinettes électriques. Et à l’étage supérieur sera installé un espace de détente avec une vue fantastique sur la ville."

Connexion entre habitants

Le trendsetting n’est toutefois pas la priorité du CEO. "Nous voulons surtout connecter les utilisateurs de nos projets. À nos yeux, c’est une mission sociale. Nous investissons donc beaucoup dans les services, les événements et les espaces partagés." Il peut s’agir de vastes cuisines à vivre, mais aussi de trottinettes électriques, d’une salle de repos, d’une petite salle de cinéma, d’un café pour étudier ou d’un espace de fitness.

“Nous voulons surtout connecter les utilisateurs de nos projets. À nos yeux, c’est une mission sociale".
Koenraad Belsack
CEO d'Upgrade Estate

Koenraad Belsack attache par ailleurs une grande importance au coach, qui garantit la qualité de la vie en commun et organise des événements. "La jeune génération a pris l’habitude de se connecter via les réseaux sociaux plutôt que par des rencontres physiques. Nous désirons lutter contre cette évolution."

En outre, Upkot constitue un projet respectueux de l’environnement. Le bâtiment est entièrement chauffé à l’aide de pompes à chaleur. Et l’électricité consommée est verte, car fournie par Limoengroen, la petite entreprise de production énergétique d’Upgrade Estate.

Beau rendement

"Notre approche et nos marques sont connues et populaires", poursuit Koenraad Belsack. "Nous avons une liste d’attente de plus de 2.000 personnes pour l’ensemble de nos projets. Cela correspond à un taux d’occupation de 100%. Il est possible d’investir dans Bro Upkot via l’achat d’actions de la société patrimoniale: Nous ne vendons pas de kots individuels. Cela rend la gestion transparente et génère moins de démarches administratives. Il est possible d’investir à partir de 110.000 euros."

Bro Upkot, Gand ©Upgrade Estate

Les étudiants peuvent louer une chambre à partir de 380 euros, plus un forfait de 80 euros pour les charges. Ces revenus sont versés dans un pot commun dont les frais de gestion sont déduits; les investisseurs reçoivent le solde en numéraire. Au plan comptable, cette redistribution s’opère via une réduction de capital de la société patrimoniale, afin d’éviter de payer des impôts.

“Ceci dit, nos investisseurs voient au-delà du rendement strictement financier: ils s’intéressent surtout à l’impact social de leur investissement.”
Koenraad Belsack
CEO D'UPGRADE ESTATE

Les investisseurs peuvent compter sur un rendement net de 2,3 à 2,5% par an, auquel s’ajoute une plus-value potentielle au moment de la revente. "C’est un beau rendement", conclut Koenraad Belsack. "Ceci dit, nos investisseurs voient au-delà du rendement strictement financier: ils s’intéressent surtout à l’impact social de leur investissement."