Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Surfer sur la vague d'innovation de DEME

De gauche à droite: Philip Hermans, Dominique Durt en Fabien Donze ©Studio Dann

Comment un spécialiste du dragage peut-il rester une entreprise technologique innovante? En réunissant les bons profils de manière structurée. DEME laisse les idées novatrices remonter de la base sur toute la largeur de l’entreprise. Car l’innovation y est la tâche de tous les collaborateurs… et parfois même de partenaires inattendus.

À première vue, un producteur de couches et une entreprise de dragage n’ont rien en commun. Les apparences sont parfois trompeuses! DEME était partenaire du hackathon de Procter & Gamble consacré à l’intelligence artificielle et à la robotique. Et une technologie de reconnaissance d’objets utilisée notamment dans la production de Pampers sera reprise dans un projet de dragage. “Nous faisons désormais appel à cette technologie à Singapour: elle donne l’alerte lorsque des matériaux non souhaités se présentent sur le convoyeur à bande”, illustre Dominique Durt, chef du département Applied Development & Innovation (ADI) chez DEME, qui soutient des partenariats avec des entreprises et clusters externes. “Nous restons ainsi au fait des dernières tendances et technologies”, prolonge Philip Hermans, directeur général du département Dragage. “Plus on élargit le champ d’investigation, plus la solution sera efficace.”

“Plus on élargit le champ d’investigation, plus la solution sera efficace.”
Philip Hermans
directeur général du département Dragage

DEME ne se contente toutefois pas de jeter un coup d’œil vers l’extérieur. Le groupe essaie avant tout de canaliser un maximum d’idées novatrices en interne. “Nous nous sommes rendu compte qu’il n’y avait aucune utilité à réunir systématiquement les mêmes ‘nerds’ autour d’une table: il faut élargir le panel. Si l’innovation est réservée aux collaborateurs qui utilisent des machines et des moteurs, nous passerons à côté de nombreuses solutions.”

Opportunités pour l’avenir

C’est pour donner à chacun – qu’il travaille au niveau national ou international – la possibilité d’exprimer ses idées que DEME a mis sur pied le département ADI. “En tant qu’organisation, nous voulons enthousiasmer, stimuler, former et créer des liens”, détaille Philip Hermans. “ADI a développé une méthodologie qui lui permet de structurer, façonner et noter toutes les propositions. Une initiative doit bien entendu avoir un sens, comme augmenter notre productivité ou améliorer la qualité de vie des collaborateurs. Mais une idée rapportera 50.000 euros, l’autre 5 millions.”

DEME réunit ses collaborateurs dans l’univers tant numérique que physique afin qu’ils puissent discuter au cœur d’une atmosphère détendue. “Le forum le plus disruptif est DEMEx”, embraie Philip Hermans. “Nous y sélectionnons 200 collaborateurs âgés de moins de 35 ans. En décembre dernier, nous les avons réunis sous la devise Your Vision, Our Future. Nous leur avons demandé comment ils désiraient voir leur entreprise en 2035 et quelles mesures nous devons prendre aujourd’hui pour y arriver.”

“En tant que dragueurs modernes et pionniers, nous devons et voulons accompagner l’essor des technologies et techniques émergentes.”
Dominique Durt
chef du département Applied Development & Innovation

“Pour commencer, ils ont posté leurs idées sur le numérique. Les meilleurs pouvaient venir la pitcher. Le résultat a été transmis à notre conseil d’innovation qui sélectionnera cinq à dix projets et allouera des ressources pour les déployer. Les lauréats bénéficient surtout d’une reconnaissance, à laquelle s’ajoute une gratification financière dans le cas des concours d’innovation. En outre, ils peuvent élaborer concrètement leur idée et ont ainsi l’occasion de donner forme au futur de l’entreprise.”

Antennes technologiques

“Le système de pose de câbles de notre nouveau navire Living Stone est une innovation qui a été couronnée par le programme DEME Innovation Diver”, prolonge Fabien Donze, Innovation Engineer au sein de l’équipe ADI. “Ce système unique est à même de poser et de manipuler efficacement deux câbles en parallèle dans les conditions les plus difficiles, ce qui double la pose de câbles. Avec à la clé, en pratique, une plus-value énorme.”

Enfin, Fabien Durt souligne l’importance des “antennes”: “En tant que dragueurs modernes et pionniers, nous devons et voulons accompagner l’essor des technologies et techniques émergentes. Nous remarquons que, dans toute l’entreprise, des collaborateurs montrent un intérêt naturel pour l’intelligence artificielle, la blockchain ou la robotique, par exemple. En les faisant connaître dans l’entreprise, nous améliorons l’efficacité des échanges d’information au sein de l’entreprise et accélérons les rapprochements avec les start-up.”

Kenneth Vannieuwenhuyse, Lead Engineer & Team Coordinator chez DEME Offshore, ©Studio Dann

“Ici, les ingénieurs ont toujours des opportunités de promotions internes.”

Chez DEME, l’une des plus grandes entreprises de génie hydraulique au monde, tout tourne autour de l’innovation. Pour réaliser ses projets novateurs, ce groupe international recherche des ingénieurs aux profils variés.

DEME est un acteur d’envergure mondiale dans les travaux de dragage, la récupération et l’assainissement de terres, les services pour l’industrie du pétrole et du gaz, l’énergie éolienne, l’infrastructure portuaire, le génie civil et les travaux d’environnement. Fort de 140 ans d’expérience et de savoir-faire, le groupe investit constamment dans des innovations techniques et de nouveaux marchés. Il emploie 5.200 collaborateurs dans le monde entier, tant sur des navires et des plateformes en mer que dans des fonctions de support sur les côtes. Pour ses travaux de génie civil les plus complexes, DEME recherche en permanence des ingénieurs aux spécialisations variées.

“Ceux qui viennent travailler chez nous peuvent s’attendre à de nombreux défis”, prévient Kenneth Vannieuwenhuyse, Lead Engineer & Team Coordinator chez DEME Offshore, une filiale de DEME. “L’ensemble du groupe tourne autour de l’innovation. Le projet Orion, dans lequel j’ai été impliqué, en est un bel exemple. L’Orion, un navire d’installation ultramoderne, sera opérationnel début 2020, après trois ans de préparation. Sa capacité de transport et de chargement inégalée, sa hauteur de levage impressionnante et la technologie verte qu’il embarque en font un bâtiment unique. Et nous ne nous contentons pas de développer de nouvelles installations: dans ce projet, nous utiliserons pour la première fois des simulations digital twin pour former l’équipage et tester les techniques utilisées.”

Jeunes et moins jeunes

Rien que pour ce projet spécifique, DEME recherche 200 ingénieurs. “Nous avons besoin de profils jeunes mais aussi de personnes plus expérimentées, plus chevronnées”, précise Kenneth Vannieuwenhuyse. “Notre préférence va à des spécialistes très pointus sur le plan technique. Certains d’entre eux seront affectés à des projets liés au nouveau navire. D’autres pourront travailler dans les départements de support. Et tous ces ingénieurs se rendront souvent en mer, par exemple pour la mise en place de processus, pour des conseils pendant des opérations critiques, des tâches d’entretien, des mises à niveau, etc.”

DEME offre aux ingénieurs la chance d’apprendre à mieux connaître différentes disciplines, ainsi que de nombreuses opportunités de promotions internes. Comme le groupe est actif dans plusieurs secteurs, ses travailleurs ont la possibilité d’exercer des rôles diversifiés. “Nos collaborateurs peuvent toujours évoluer en interne”, confirme Kenneth Vannieuwenhuyse. “Nous les y aidons au travers de nombreuses formations. Cette grande variété de possibilités de carrière constitue un atout important. En outre, ils font partie d’un groupe dynamique, international, connu pour son ouverture et son esprit d’équipe.”

 

Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.