Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Un travail qui a du sens

Jérôme Mathot, project manager chez Elia

Chez Elia, la valeur n’attend pas le nombre des années. À 32 ans, Jérôme Mathot supervise la construction de la nouvelle station de conversion du projet ALEGrO. L’occasion, pour le jeune ingénieur, de se confronter aux défis techniques et humains d’une telle mission.

Dans le cadre du développement de ses infrastructures, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension Elia a lancé le projet ALEGrO, qui vise à établir la première interconnexion entre les réseaux électriques belge et allemand. “Ce projet exploite une technologie de pointe, la technologie HVDC”, indique Jérôme Mathot, chef de projet ALEGrO. “En Belgique, il s’agira de la deuxième interconnexion de ce type, la première reliant notre réseau à l’Angleterre.”

Jonction des réseaux

Une interconnexion HVDC se compose de deux stations de conversion reliées par deux câbles. “Le poste de conversion que nous construisons à Lixhe, dans la province de Liège, sera raccordé au réseau électrique d’Elia”, précise le chef de projet. “Il convertira le courant alternatif du réseau en courant continu pour le transmettre vers l’Allemagne.” Un poste similaire, situé à Oberzier en Allemagne, transformera ce courant continu en courant alternatif pour l’injecter sur le réseau allemand.

Deux câbles à haute tension souterrains d’une longueur de 90 km transporteront le courant continu entre les deux stations. “En Belgique, la majeure partie du tracé des câbles longera des infrastructures publiques existantes. Un tronçon est posé dans un tunnel passant sous le canal Albert et la Meuse. ALEGrO représente une capacité de transmission d’une puissance d’environ 1.000 MW, ce qui correspond à la capacité de production d’une tranche nucléaire.” Cette interconnexion permettra, en fonction des besoins, de transporter l’électricité de la Belgique vers l’Allemagne et vice-versa, améliorant ainsi l’équilibre entre la production et la consommation. Sa mise en service est prévue pour la fin de 2020.

Avancement rapide

Jérôme Mathot a rejoint Elia en 2011 au terme de ses études d’ingénieur en électromécanique à l’Université de Liège. “J’ai débuté comme expert technique. Assez vite, mon travail s’est orienté vers le courant continu, notamment le développement en interne des connaissances liées à la technologie HVDC dans le cadre des projets Nemo et ALEGrO. J’ai participé à la phase préparatoire de celui-ci: prospection du marché, développement des spécifications techniques, procédures d’achat européennes, évaluation des offres, sélection des contractants… jusqu’à la signature du contrat, en 2016. Je me suis alors consacré à plein temps à ALEGrO, d’abord pour la partie haute tension, avant de me voir confier, en janvier 2019, la gestion du projet relative à la station de conversion belge. Mon rôle consiste à m’assurer que sa construction et sa future mise en service se déroulent conformément au calendrier, au budget et à la qualité définis. Par ailleurs, ALEGrO doit être intégré aux infrastructures existantes tant du point de vue électrique que du contrôle, afin que la station soit pilotable à distance depuis notre dispatching national situé à Schaerbeek et le dispatching régional situé à Namur.”

Une mission diversifiée

ALEGrO en chiffres
  • Un budget de 500 millions d’euros, financé à 50% par Elia et à 50% par Amprion un des 4 gestionnaires de réseau électrique allemand.
  • 1.000 MW de capacité de transmission
  • Deux câbles à haute tension souterrains de 90 km de long, dont 49 km en Belgique
  • Station de conversion de Lixhe: un bâtiment de 10.000 m² renfermant les installations électriques à haute tension (400.000 volts), moyenne et basse tension, ainsi que les équipements permettant d’en assurer le contrôle, la protection et la maintenance.

“Le travail est varié”, reprend Jérôme Mathot. “En plus des installations électriques, le bâtiment de 10.000 m² sera équipé de systèmes de chauffage, ventilation et climatisation, de détection et suppression d’incendie, de contrôle et de protection, etc. De nombreux métiers et compétences sont représentés sur le chantier. Je suis épaulé par une équipe multidisciplinaire d’ingénieurs de projet, experts techniques et autres dessinateurs, qui contribuent chacun au succès d’ALEGrO. Parallèlement aux aspects financier, technique, de planning et d’équipe à gérer, la sécurité occupe une place essentielle. Nous veillons à ce que les procédures mises en place soient respectées et qu’une culture de la sécurité se diffuse sur le chantier de manière à réduire les risques pour les personnes.”

Bâtir un avenir meilleur

“Aujourd’hui, la société prend conscience de la réalité du changement climatique et de la nécessité d’agir. Les énergies renouvelables constituent l’une des réponses possibles pour réduire l’impact environnemental."
Jérôme Mathot
Project Manager chez Elia

À titre personnel, souligne encore Jérôme Mathot, travailler sur un projet de cette envergure est enrichissant à la fois sur le plan technique et humain. “Aujourd’hui, la société prend conscience de la réalité du changement climatique et de la nécessité d’agir. Les énergies renouvelables constituent l’une des réponses possibles pour réduire l’impact environnemental. S’investir dans un projet comme ALEGrO, qui facilite l’intégration des énergies renouvelables, contribue à cet objectif sociétal de décarbonisation, ce qui donne du sens à ce que l’on fait et un sentiment de fierté de participer à l’amélioration du monde de demain. Par ailleurs, j’ai eu la chance de collaborer à l’ensemble des phases du projet, de sa conception à sa réalisation.”

De multiples avantages

Quels sont les atouts d’Elia en tant qu’employeur? “Un package salarial attrayant, des horaires flexibles et la possibilité d’effectuer du télétravail, des programmes de formation et une mobilité interne encouragée”, énumère le chef de projet. “Le secteur énergétique, en pleine transition, doit relever de nombreux défis: intégration des énergies renouvelables, décentralisation de la production, émergence de nouvelles technologies… Elia se veut un moteur de la transition énergétique. Et les occasions ne manquent pas de trouver des moyens d’accélérer cette évolution tout en veillant aux intérêts de la communauté.”

Enjeux stratégiques d’ALEGrO

En connectant les réseaux électriques à haute tension belge et allemand, ALEGrO améliorera la sécurité d’approvisionnement de notre pays, facilitera l’intégration des énergies renouvelables et contribuera à la convergence des prix de l’électricité entre les marchés. Ce projet s’inscrit dans la stratégie d’Elia de développer son infrastructure du futur, de renforcer le contrôle et la gestion du réseau, et de tendre vers l’établissement d’un marché européen.

Top Employer

Elia s’est vu décerner le label “Top Employer” pour la troisième année consécutive. Ce qui en fait un de 64 meilleurs employeurs de Belgique.

Trouvez chez Elia l’énergie et les défis pour vous motiver via www.elia.jobs/fr


Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.